Exécution stratégique

Conduire l’exécution stratégique grâce à l’action

Le chaînon manquant entre un rêve et sa réalisation est l’action.

Dans les affaires, il est souvent question de stratégie et de réflexion stratégique mais beaucoup moins d’exécution stratégique. Pourtant, c’est dans l’action que se joue la réussite d’une stratégie. Elle est toujours faite de 5% d’inspiration et de 95% de transpiration.

Car, si conduire une entreprise n’est jamais facile, exécuter une stratégie au jour le jour peut s’avérer encore bien plus difficile.

Pour réussir, il faut d’abord savoir élaborer des plans et être capable d’agir avec des méthodes d’exécution correspondant parfaitement à la stratégie définie. Ces plans devront toutefois rester souples afin de pouvoir répondre à l’évolution permanente des besoins et des conditions de marché, avec agilité et rapidité.
Le dirigeant doit s’assurer que son équipe sait comment contribuer effectivement au projet, tout en gérant simultanément ses responsabilités quotidiennes et ses urgences. Il doit communiquer avec clarté les objectifs stratégiques, inspirer chacun pour y contribuer et veiller à ce que les points d’étape soient atteignables, afin de pouvoir motiver ses troupes sur la durée, grâce à de petites victoires aussitôt fêtées.

Le chef d’entreprise saura :

–  Mener les hommes.  Ceux qui savent générer l’énergie personnelle nécessaire à aller au-delà de la routine feront la différence et amélioreront la compétitivité de toute l’équipe. Ce sont eux qui conduisent aux premières victoires,

–  Convaincre. D’un mental sans faiblesse, capable de maintenir sur la durée une attitude positive, il sait rester concentré sur ce qu’il est en mesure de réaliser plutôt que sur les difficultés qu’il rencontre,

–  Persévérer. Ténacité et fermeté sur le long terme lui permettront de poursuivre la réalisation de ses objectifs, même face aux objections,

Lire aussi  Les 5 traits de personnalité que tout entrepreneur doit avoir

–  Diriger. Sa capacité à communiquer et à influencer permet à ceux qui l’entourent de bien comprendre la vision et les résultats exigés,

–  Engager. Une exécution parfaite exige que chacun s’approprie le projet. Aider les autres à reconnaître l’importance de leur contribution les transforme en partenaires,

–  Apaiser. Mener le changement provoque inconfort et peur. Il rassurera en permanence tout en maintenant le rythme,

–  Planifier. Son plan stratégique doit définir les rôles, les responsabilités, les objectifs et les actions qui permettront à ses équipes de réaliser ce qu’il a projeté d’accomplir, de manière claire et convaincante.

–  Consigner. Un dirigeant clairvoyant doit tenir et faire tenir aux membres de son équipe, une main courante de leur comportement et de leurs résultats. Un manque de discipline ou l’incapacité à consigner les jalons qui mènent au succès peut faire capoter tout plan, même bon,

–  Coacher. C’est en donnant des feedbacks réguliers et en distillant encouragements et avertissement, que le dirigeant donnera à ses troupes la possibilité de corriger leur comportement,

–  Maîtriser. L’art de l’exécution exige des dirigeants de développer de nouveaux comportements et de nouvelles compétences.

Oui, la conduite de l’exécution est un art en soi. Imaginer l’avenir est une chose ; savoir y conduire en est une autre, bien plus difficile.

Conduire l’exécution stratégique grâce à l’action
5 (100%) 1 vote

A propos de l'auteur

Alain Alain

Alain Goetzmann

- Entrepreneur, Coach, Stratège

- CEO à Perform'up

Entrepreneur multirécidiviste dans de nombreuses entreprises, Alain souhaite faire partager ses expériences aux dirigeants d'entreprise. Il accompagne notamment des entrepreneurs et chefs d'entreprises familiales depuis de nombreuses années dans leur développement personnel, stratégique, opérationnel et… En savoir plus sur Alain

Dire "Bonjour" ou remercier Alain

Suggestions