Leadership

Imprévus et lâcher prise

Cultiver des réflexes de protection pour tenter de ne pas être submergé d’imprévus.

Les meilleurs systèmes d’organisation ont une faille : les imprévus. Napoléon Bonaparte professait qu' » Il n’y a que deux espèces de plans de campagne, les bons et les mauvais. Les bons échouent presque toujours par des circonstances imprévues qui font souvent réussir les mauvais. »  Cultivez quatre réflexes de protection pour tenter de ne pas être submergé d’imprévus :

Première ficelle : Le mythe de la porte ouverte

Deuxième ficelle : N’acceptez pas les interruptions – alibi

La suite à visionner en moins de 4 minutes…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur

Alain Alain

Alain Goetzmann

- Entrepreneur

- CEO à Perform'up

Entrepreneur multirécidiviste dans de nombreuses entreprises, Alain souhaite faire partager ses expériences aux dirigeants d'entreprise. En savoir plus sur Alain

Dire "Bonjour" ou remercier Alain

À lire ensuite

Discussions en cours sur des sujet similaires