Lancer sa société

6 livres ou articles à lire avant de démarrer votre entreprise

Les livres ou articles de management sont une puissante source d'inspiration pour vous dépasser et vous révéler. Petite sélection stimulante.

Avant de lancer une entreprise, les livres ou articles de management peuvent se révéler être de guides précieux.

Personnellement, j’y trouve une source d’inspiration permettant de réfléchir sur le management, le leadership et la transformation digitale afin de prendre du recul sur le quotidien.

# 1

Jeff Weiner

The Importance of Scheduling Nothing

https://www.linkedin.com/pulse/20130403215758-22330283-the-importance-of-scheduling-nothing/

Points clés

· Bloquer 90 minutes chaque jour pour maîtriser son calendrier et se concentrer sur la résolution de problèmes complexes, réfléchir à des sujets stratégiques, penser et s’informer aux évolutions de son secteur : à quoi ressemblera ma société dans deux, trois, quatre ans ? Comment améliorer tel ou tel produit ?

· Arriver à respirer et ne pas finir une journée de travail sans plaisir et avec le sentiment d’avoir subi son agenda…

# 2

Steve Tobak

Facebook’s Mark Zuckerberg — Insights for entrepreneurs

https://www.cbsnews.com/news/facebooks-mark-zuckerberg-insights-for-entrepreneurs/

Points clés

· La seule stratégie qui conduit certainement à l’échec est de ne pas prendre de risques. Lors des premières années de Facebook, Mark Zuckerberg craignait sans cesse que Google construise le même produit et tue sa société, commettant de nombreuses erreurs dans la précipitation, ce qui n’a pas empêché Facebook de réussir car la société avançait.

· Lancer une société sans passion est une source d’échec à coup sûr.

· Ne pas vendre sa société pour de l’argent si l’on croit à sa vision.

· Démarrer sa société en dehors de la Silicon Valley (ou d’un grand centre économique) peut-être une bonne chose pour éviter le court termisme et les distractions.

# 3

John Cook

Jeff Bezos had to take 60 meetings to raise $1 million for Amazon, giving up 20% to early investors

https://www.geekwire.com/2013/jeff-bezos-60-meetings-raise-1m-amazoncom-giving-20-early-investors/

Points clés

· En 1995, Jeff Bezos a eu besoin de 60 réunions pour lever 1 million de dollars auprès de 22 personnes (en échange de 20% d’Amazon, ce qui fut une bonne affaire pour les investisseurs)

· Lorsque que l’on demande à Jeff Bezos s’il regrette : la réponse est non. Amazon avait besoin de cette levée. Cela a renforcé sa motivation pour générer des revenus au plus vite.

# 4

Ian McAllister

What is Amazon’s approach to product development and product management?

https://www.quora.com/What-is-Amazons-approach-to-product-development-and-product-management

Points clés

· Avant de lancer un nouveau produit, chaque product manager rédige un communiqué de presse annonçant le lancement du nouveau produit.

· Le communiqué traite des problèmes du client, des solutions proposées et en échec sur le marché, les apports du nouveau produit, une citation d’un vendeur, une citation d’un client, un call-to-action.

· Le communiqué de presse fait une page maximum.

· Après une lecture par une dizaine de personnes, il est rapide de savoir si le produit a une chance d’aller plus loin.

# 5

Ben Horowitz

Peacetime CEO /Wartime CEO

https://a16z.com/2011/04/14/peacetime-ceowartime-ceo-2/

Points clés

· CEO en temps de paix : la croissance est continue, la société peut-être pilotée.

· CEO en temps de guerre : la société doit faire face à des menaces existentielles de toutes sortes (concurrence, RH, trésorerie…). C’est le cas des start-ups.

· Un bon CEO en temps de paix peut-être un mauvais CEO en temps de guerre (et inversement). Quand Steve Jobs est revenu aux affaires, il est arrivé avec un plan à appliquer. Toute créativité en dehors de ce plan était interdite, les directives devaient être suivies, les personnes avec des frustrations et des états d’âmes invitées à suivre d’autres chemins. Steve Jobs était un CEO de temps de guerre par excellence. Autre exemple, Google offre à ses salariés 20% de temps libre pour mener un projet personnel. Un cas à gérer pour un CEO de temps de paix.

· Le CEO de temps de paix suit les protocoles à la lettre. Le CEO de temps de guerre veut gagner à tout prix.

· Le CEO de temps de paix se concentre sur la big picture. Le CEO de temps de guerre s’occupe de tout et veut tout savoir pour corriger les détails en temps réel.

· Le CEO de temps de paix veut définir la culture de la société. Le CEO de temps de guerre considère…que de la guerre sortira la culture de la société.

· Le CEO de temps de paix a un plan à long terme. Le CEO de temps de guerre sait qu’il doit pouvoir en changer en fonction des besoins.

· Le CEO de temps de paix sait quoi faire. Le CEO de temps de guerre est parano.

· Le CEO de temps de paix voit la concurrence comme une course en mer au long cours. Le CEO de temps de guerre pense que la concurrence s’est introduite chez lui pour kidnapper ses enfants.

# 6

Rob Morris

Sir Alex Ferguson and Paul McGinley: lessons from two great leaders

https://www.london.edu/faculty-and-research/lbsr/fergie-and-mcginley-feature

Points clés

· La complaisance envers soi-même mène à l’échec : à un moment, tous les grands joueurs se regardent dans un miroir. Il faut les ramener sur terre sinon ils deviennent des joueurs médiocres. Il faut constamment maintenir de la fraicheur et de la nervosité.

· L’éthique du travail et la concentration sont nécessaires et décisives (Quelqu’un se souvient du Ferguson time pour arracher des victoires ?). Ferguson a rappelé ce message à chaque début de match pendant vingt-sept ans.

· Le développement de jeunes avec un mix talentueux de seniors qui ont encore faim est nécessaire.

· Un coach de haut niveau doit créer un environnement émotionnel stable et laisser sa chance de progresser aux talents sélectionnés. Il doit gérer la performance, juge de paix objectif, sans états d’âmes.

· La capacité à gérer des équipes de plus de dix nationalités est importante. Le but final, par exemple gagner la Ligue des Champions, était le point d’unification de toutes ces individualités talentueuses.

A propos de l'auteur

Alexandre Alexandre

Alexandre Rispal

- Entrepreneur, Influenceur, Expert en Marketing

Diplômé de Sciences-Po Lille (Administration Publique), Alexandre Rispal a exercé des fonctions à responsabilité dans le marketing stratégique, produits et innovation pendant treize ans. Il est aujourd'hui Directeur Général d'une Assurtech. Membre du Think Tank… En savoir plus sur Alexandre

Dire "Bonjour" ou remercier Alexandre

Suggestions

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!