seuil de rentabilité

Votre business sera t-il rentable ? Comprendre le seuil de rentabilité

Démarrer un business est une excellente option. Toutefois, il y a des risques et déterminer à l'avance sa rentabilité est très important: le seuil de rentabilité.

Démarrer un business ou une entreprise implique très souvent plusieurs risques. Pendant que certains trouvent une illustration à cela dans cette fameuse affirmation prétendant que : « Il faut de l’argent pour faire de l’argent », je pense de mon côté que cela n’est pas toujours vrai et qu’il existe des moyens pour réduire les risques.

Il s’agit de faire une étude ou encore une analyse de ce qu’on va appeler ici, le seuil de rentabilité ou break-even en anglais. Cette analyse vous permettra de savoir ce qu’il y a lieu de faire pour atteindre ce seuil de rentabilité et de récupérer votre investissement initial.

Que vous soyez déjà propriétaire d’un business ou que vus soyez sur le point d’en créer un, il est vous est extrêmement important de savoir comment faire une analyse du seuil de rentabilité. Il s’agit d’une tâche indispensable pour prendre d’importantes décisions.

Qu’es-ce qu’une étude du seuil de rentabilité ?

L’étude ou l’analyse du seuil de rentabilité semble être quelque chose d’assez compliqué, pourtant ça ne l’est pas dans le fond. Il s’agit simplement d’un calcul qui vous dira le nombre d’unités d’un produit à vendre pour atteindre votre seuil de rentabilité.

Par exemple, combien de machines à coudre devriez-vous vendre pour couvrir les frais de stockage ? Combien d’heures de service devriez-vous satisfaire pour supporter les frais de location de vos bureaux ?

Il vient de soi de constater que toutes les ventes faites au de-là du seuil de rentabilité viendront augmenter vos profits : une fois le seuil de rentabilité atteint, le reste c’est du pure profit !

Il existe quelques définitions que vous devez connaître impérativement pour comprendre le processus d’analyse du seuil de rentabilité.

Les coûts fixes

Ce sont les dépenses dont les montants ne varient pas en fonction des ventes ou encore du chiffre d’affaires.

Les coûts variables

Ce sont les dépenses qui varient en fonction des fluctuations du chiffre d’affaires ou encore des ventes. Ces dépensent baissent lorsque les ventes baissent et augmentent dans le cas contraire.

Pourquoi faire une analyse du seuil de rentabilité ?

Il existe autant d’avantages à faire une telle analyse.

Fixer intelligemment le prix de votre produit

Trouver votre seuil de rentabilité vous aidera à mieux facturer vos produits. Il y a énormément de psychologie impliquée dans le processus consistant à fixer un prix effectif pour son produit.

Toutefois, savoir à quel point votre seuil de rentabilité peut impacter sur votre rentabilité est tout aussi important. Vous avez besoin de vous assurer que vous pouvez payer toutes vos charges et taxes.

Couvrir vos dépenses fixes

Lorsque la plupart des gens pensent au prix, ils se concentrent plus sur ce que cela peut coûter de créer leur produit. Je parle là des coûts considérés comme étant variables.

Or, vous avez aussi besoin de couvrir vos coûts fixes tels que les frais d’assurance, les coûts de développement web et autres. Faire une analyse de votre seuil de rentabilité vous aide dans ce sens.

Ne pas oublier des dépenses

Il est facile d’oublier certaines charges lorsqu’on peaufine son idée d’affaire. Or, lorsque vous faites votre analyse du seuil de rentabilité, vous lister de façon exhaustive, toutes les dépenses possibles. Cela a donc le mérite de vous éviter un nombre trop grand de surprises sur votre route vers le succès.

Se fixer des objectifs de revenus

Après avoir réalisé avec succès votre analyse et trouvé votre réel seuil de rentabilité, vous savez exactement combien de ventes vous devrez faire pour être rentable.

Cela vous aidera à être concret lors de la définition des objectifs de revenus pour vous et votre équipe si vous en avez une. En effet, lorsque vous avez un nombre clair en tête, cela peut considérablement vous aider.

Lire aussi  Qu'est ce qu'un Business Model ?

Prendre des décisions intelligentes

nombreux sont les entrepreneurs qui prennent des décisions en se basant sur leurs émotions. S’ils se sentent biens et confortables à propos d’une affaire, alors ils foncent. Comment vous vous sentez est certes important mais cela ne devrait pas suffire.

Les vrais entrepreneurs à succès prennent leurs décisions en se basant sur des faits. Il est toujours plus facile de décider en fonction des résultats du terrain car cela vous fourni de précieuses données indispensables pour votre développement.

Limiter les pertes financières

Faire une analyse de votre seuil de rentabilité permet d’atténuer les risques en vous révélant les idées d’affaires à éviter. Cela vous aidera à éviter les échecs et à limiter les pertes financières dues à de mauvaises décisions.

Trouver votre Business

L’analyse du seuil de rentabilité est un élément important de tout business plan. C’est habituellement un aspect requis si vous souhaitez invitez des investisseurs dans votre projet : vous devez prouver que votre plan est viable.

Mieux encore, si votre analyse est bonne, vous serez plus à l’aise d’assumer le fardeau financier à même de venir de vos investisseurs

À quel moment faire une analyse de seuil de rentabilité ?

Il existe quatre (04) principaux scénarios pour lesquels, une analyse du seuil de rentabilité s’avère cruciale.

1- Au démarrage d’un Business

Lorsque vous pensez démarrer une nouvelle affaire, une analyse du seuil de rentabilité est obligatoire. Cela va non seulement vous aider à vous assurer que votre idée est viable mais cela vous poussera aussi à faire des recherches beaucoup plus pointues et d’être réaliste à propos des différents coûts aussi bien que de réfléchir à votre stratégie de pricing.

2- À la création d’un nouveau produit

Si vous êtes déjà aux commandes d’un business, il est toujours important de faire une analyse du seuil de rentabilité du nouveau produit que vous souhaitez lancer – surtout lorsque ce nouveau produit entraîne des dépenses non négligeables.

Même si vos coûts fixes (exemple : location de bureaux) restent les mêmes, vous avez besoin de sérieusement revoir les coûts variables liés à votre nouveau produit et se faire une idée exacte du prix auquel vous vendrez le produit bien avant sa mise effective sur le marché.

3- À chaque fois que vos coûts changent

Lors de l’ajout d’un nouveau canal marketing ou tout autre élément ayant un coût susceptible d’impacter vos coûts actuels.

4- Lorsque vous souhaitez changer votre business model

si vous pensez à changer votre business model, par exemple abandonner le commerce traditionnel pour du e-commerce, vous devez faire une analyse de votre nouveau seuil de rentabilité.

Vos coûts sont appelés à changer significativement dans ce genre de cas de figure. Ainsi, faire une telle analyse vous aidera à savoir s’il vous faut changer vos prix aussi.

Seuil de rentabilité : LA FORMULE

Avant que nous commencions à calculer nos seuils de rentabilité, il me semble intéressant de comprendre la formule concernée.

Votre seuil de rentabilité est égal à vos coûts fixes divisés par la différence entre votre prix moyen et vos coûts variables comme l’indique la formule ci-dessous.

Seuil de rentabilité = Coûts fixes/(prix moyen – coûts variables)

De façon générale, il s’agit de déterminer le profit net par unité vendue et diviser vos coûts fixes par ce nombre. Cela vous donnera le nombre de produits à vendre.

Comme vous le savez désormais, les ventes de vos produits doivent couvrir bien plus de coûts que les coûts de production. Le profit restant est appelé « marge de contribution » car contribuant aux coûts fixes.

Lire aussi  Comment réaliser une cession de parts sociales ?

Maintenant que vous avez tout compris, voyons pas à pas comment se calcule le seuil de rentabilité.

Calcul du seuil de rentabilité

Étape 1 [Collecte des données]

La première étape consiste à lister tous les coûts qu’engendre votre business. Tout ce que vous pouvez imaginer : des coûts de production aux loyers en passant par les taxes et autres. Pensez à toutes les dépenses possibles et mettez tout sur un papier.

La prochaine étape consiste à classer ces coûts en coûts fixes et en coûts variables.

Les coûts fixes

Il s’agit de toutes les dépenses qui restent inchangées indépendamment du nombre de produits vendus. Il peut s’agir des coûts de loyer, d’abonnements à certaines applications web, l’assurance, la charge de travail, etc.

Faites la liste de toutes les choses à payer peu importe ce qu’advienne. Dans la plupart des cas, vous pouvez lister les dépenses sur une base mensuelles sauf s’il s’agit de dépenses inhérentes à un événement de courte durée tel un séminaire de deux jours. Il ne vous reste qu’à additionner tous les coûts.

Les coûts variables

Il s’agit des coûts qui varient en fonction du nombre de produits que vous avez vendus. Il peut s’agir des commissions, du traitement des paiements, la charge de travail, etc.

Certains coûts peuvent figurer en même temps dans les deux catégories selon votre type de business. Si vous avez des salaires pour votre staff, il s’agira de coûts fixes. Toutefois, si vous embaucher à temps partiel que vous payez par heure par exemple, il s’agira de coûts variables…

Faites donc, la liste de toutes vos dépenses variant selon votre volume de ventes. Lister les prix par unité vendue et les additionner.

Le prix moyen

Enfin, il faut décider d’un prix. Ne vous inquiétez pas si vous n’êtes pas encore sûr du prix, vous pouvez changer cela après. Gardez juste en tête qu’il s’agit du prix moyen. Ce prix diminue si vous offrez en vrac à certains clients des rabais.

Étape 2 [Mettre ensemble toutes les données collectées]

Il s’agit ici d’obtenir les résultats escomptés, c’est-à-dire, d’obtenir le seuil de rentabilité. Je vous conseille de faire une feuille Excel ou Google Docs pour automatiser cela.

Étape 3 [Faire les ajustements nécessaires]

Soyez libres d’expérimenter avec plusieurs nombres. Regardez ce qui se passe lorsque vous abaissez vos coûts fixes/variables. Ou encore, amusez-vous à changer le prix moyen. Il se peut que vous soyez un peu confus au début alors faites autant d’ajustements que possible.

Attention ! [N’oubliez aucune dépense]

L’écueil le plus récurrent concernant l’analyse du seuil de rentabilité est souvent d’oublier de prendre en compte certaines dépenses. L’analyse du seuil de rentabilité est une étape importante permettant de prendre des décisions cruciales pour l’entreprise en gestation. C’est pourquoi il est obligatoire de s’assurer de l’exactitude de vos données.

Pour s’assurer que vous n’avez pas omis des dépenses, pensez à vos différentes opérations de A-Z. Si vous pensez au lancement de votre restaurant, vous pouvez vous rappeler que vous devrez fournir des mouchoirs de tables en même temps que vous servez vos clients, etc. Ce sont des coûts à inclure.

Les limites de l’analyse de seuils de rentabilités

L’analyse des seuils de rentabilité est très importante. Nous venons de voir comment et pourquoi. Cependant, cette analyse est limitée car il nous fournit très peu d’informations.

Ne prédit pas la demande

il important de noter qu’une analyse de seuil de rentabilité n’est pas un prédicateur de demande. Cette analyse ne vous donnera pas une idée de ce que vos ventes seront réellement. Elle ne vous dira pas si les gens veulent vraiment de votre produit.

Lire aussi  Comment le Bitcoin pourrait devenir une monnaie réelle ?

L’analyse de seuil de rentabilité ne vous dira que le nombre de produit à vendre pour atteindre votre seuil de rentabilité. Il est aussi important de noter que le prix peut jouer sur le nombre de gens voulant votre produit. Si le prix change, certains voudront toujours votre produit mais d’autres non.

Dépendant de données fiables

Parfois, certains coûts se retrouvent en même temps dans les coûts fixes et les coûts variables. Cela peut compliquer les calculs. Ce qui est sûr, c’est que la fiabilité de votre seuil de rentabilité dépend totalement de l’exactitude des données que vous insérer dans la formule.

Simpliste

La formule du seuil de rentabilité est simpliste. De nombreuses entreprises ont de multiples produits ayant différents prix. Cette formule ne pourra prendre en compte cette nuance. En effet, vous aurez besoin de travailler sur un seul produit à la fois et peut-être, considérer un prix moyen en se basant sur tous les produits que vous souhaitez vendre.

Alors si tel est votre cas, il serait peut-être prudent pour vous, de prendre en compte plusieurs scénarios pour être mieux préparé.

Ignorance du temps

L’analyse du seuil de rentabilité ignore les fluctuations du temps. Même si vous avez une idée des ventes à faire par mois – le seuil de rentabilité étant souvent calculé sur une base mensuelle -, vous ne verrez rien si ventes fluctuent d’une semaine à l’autre.

Cette analyse ne prend pas aussi le futur en compte de façon effective. Si vos coûts de production augmentent l’année prochaine, votre seuil sera un peu plus large à moins que vous augmentiez vos prix. Ce qui peut vous faire perdre des clients.

Ignorance de la compétition

Comme nouvel arrivé sur le marché, vous aurez à affronter la concurrence. Vos concurrents peuvent changer leurs prix, ce qui peut affecter la demande de votre produit et vous pousser à changer aussi vos prix…

En définitif, l’analyse de votre seuil de rentabilité vous donnera une très bonne compréhension des conditions de base pour réussir. C’est un passage – je dirais – obligé. Toutefois, ce n’est pas la seule recherche ou réflexion à mener avant de commencer ou d’apporter des changements à votre plan.

Stratégies pour réduire votre seuil de rentabilité

Qu’en est-il si vous venez à calculer votre seuil de rentabilité et que vous vous rendiez compte qu’il est trop élevé pour vous ? Si le nombre semble irréaliste ou inatteignable, ne paniquez pas. Il est possible de faire quelques ajustements.

Réduire vos coûts fixes

Regardez s’il y a lieu de réduire vos coûts fixes. Le moins élevés vos coûts fixes seront, moins de produits vous aurez besoin de vendre pour atteindre votre seuil de rentabilité.

Augmentez vos prix

Si vous augmentez vos prix, vous n’aurez pas besoin de vendre assez pour atteindre votre seuil de rentabilité. La marge de contribution par unité de produit sera ainsi élevée. Toutefois, avant d’augmenter vos prix, soyez avertis sur les prix acceptables par votre marché : il ne faut pas exagérer.

Réduire vos coûts variables

Il s’agit dans la plupart des cas de l’option la plus difficile. Particulièrement si vous faites juste votre entrée en business. Toutefois, plus vous évoluerez, plus il sera facile pour vous de réduire ces coûts. Cela peut passer par des négociations avec vos fournisseurs, les changer, ou encore changer vos procédés.

Votre business sera t-il rentable ? Comprendre le seuil de rentabilité
5 (100%) 3 votes

A propos de l'auteur

Bervillon G. Bervillon G.

Bervillon G. Miakassissa

- Entrepreneur, Expert Tech, Passionné d'Inbound Marketing

Au niveau classique, MIAKASSISSA est Ingénieur en Télécommunications et Réseaux. Ayant un intérêt particulier pour l'entrepreneuriat, dès l'obtention de son diplôme, Il se lance dans l'entrepreneuriat en s'intéressant particulièrement à toutes les disciplines connexes telles… En savoir plus sur Bervillon G.

Dire "Bonjour" ou remercier Bervillon G.

Suggestions