Agence immobilière

Ouvrir une agence immobilière : les étapes

Vous souhaitez ouvrir une agence immobilière ? Cet article vous explique les étapes ainsi que les formalités de constitution à respecter pour la création de votre agence immobilière.

Une agence immobilière joue le rôle d’intermédiaire entre les personnes à la recherche d’un logement à acheter ou à louer et celles qui souhaitent les vendre ou les louer. Elle peut également gérer les soucis quotidiens des propriétaires et locataires. Et plus globalement de représenter et accompagner les deux parties. Ouvrir une agence immobilière peut s’avérer compliquée, elle exige de suivre avec rigueur un certain nombre d’étapes fondamentales.

Pourquoi et comment ouvrir une agence immobiliere ?

Pourquoi ?

Demandez-vous ce qui vous attire dans ce projet : le souhait de devenir chef d’entreprise ? D’être à votre propre compte ? De pouvoir choisir vos projets et de gérer vous-même votre emploi du temps ? Ou tout simplement d’être un professionnel indépendant ? Votre motivation est essentielle ! Lorsque vous voulez ouvrir une agence immobilière, il faut se poser certaines questions comme la cohérence entre votre projet et votre personnalité, votre vie familiale, ou encore vos économies, ce sont des points auxquels il faut être attentifs.

Les compétences requises :

Avant de lancer votre propre agence, un justificatif de compétence ou d’expérience vous sera demandé. Effectivement, la création d’une agence immobilière suppose la détention d’une carte professionnelle numérotée délivrée par la Chambre de Commerce et d’Industrie.

Pour l’acquérir, vous devez posséder au moins :

  • Un diplôme d’Etat d’un niveau égal ou supérieur à trois années d’études dans le domaine juridique, économique ou commercial.
  • Un DUT en carrières juridiques ou un diplôme de l’Institut d’études économiques et juridiques appliquées à la construction et à l’habitation.
  • Un BTS en professions immobilières.
  • À défaut, il est possible d’obtenir une carte professionnelle si vous disposez d’une expérience de trois ans minimum au sein d’une agence immobilière ainsi que le baccalauréat.
  • Et sans le baccalauréat, une expérience de dix ans minimum est requise.

Analyser le marche immobilier :

Réaliser une étude de marché :

Pour commencer, il vous est essentiel de connaître le marché immobilier, et ainsi de réaliser une étude de marché. Effectivement, elle a pour objectif d’examiner les caractéristiques du marché et son fonctionnement, tels que les tendances, les comportements des consommateurs, la concurrence avec les produits et services déjà présents sur le marché. Il faut savoir qu’en France, un ménage change de logement en moyenne tous les sept en ans, une durée qui tend à diminuer en conséquence de l’accroissement démographique et de la multiplication des familles monoparentales.

Préparer un business plan :

Une fois l’étude de marché réalisée, il est intéressant d’élaborer un business plan. En effet, il permet de mettre en évidence la pertinence de votre concept et ainsi de séduire les investisseurs potentiels. Le business plan comporte des informations chiffrées sur votre agence immobilière comme le bilan prévisionnel, la rentabilité ou le plan de trésorerie. Après avoir étudié le marché et préparé votre business plan, il faudra songer à l’emplacement de votre agence immobilière de façon stratégique et méthodique, dans un lieu dynamique à proximité des commerces par exemple.

Fixer les statuts de l’agence immobiliere :

1) Choisir son statut juridique :

Lorsque vous choisissez votre statut juridique, deux options s’offrent à vous : la société ou l’entreprise individuelle.

  • Société : dans 70 % des cas, c’est le statut de société qui est choisi parce que les patrimoines sont dissociés et vous pouvez vous associer avec d’autres professionnels, et ainsi obtenir des garanties financières plus élevées.
  • La SARL ou Société à Responsabilité Limité est la forme juridique la plus fréquemment choisie pour l’ouverture d’une agence immobilière, pour la protection du patrimoine, et son capital dit libre.
  • La SA ou Société Anonyme est réservée aux projets impliquant des fonds importants. Mais nécessite un capital de départ supérieur ou égal à 37 000 €, et doit réunir au minimum sept associés.
  • La SAS quant à elle, incarne l’équilibre idéal entre les deux formes précédentes, à savoir une flexibilité de fonctionnement, ainsi qu’une sécurité financière importante.
  • Ou une entreprise individuelle : vous pouvez également opter pour une entreprise individuelle. Elle a pour avantage de ne pas exiger de capital initial minium, et de simplifier les démarches de la création. En revanche hormis les EIRL, votre patrimoine personnel et celui de l’entreprise ne sont pas dissociés.

2) Définir l’objet social :

Pour l’ouverture d’une agence immobilière, vous devez choisir votre objet social, il peut être soit : agent(e) immobilier(ière), chasseur(euse) de biens immobiliers ou négociateur(trice) immobilier par exemple.

3)  Rédiger les statuts :

Pour monter une société, il faut premièrement fixer les statuts. Leur rédaction se fait soit par acte authentique (réalisé par un notaire ou un avocat) ou par un acte sous seing privé. Ils doivent être clairs afin d’éviter toute ambiguïté. Les statuts sont complexes à réaliser, c’est pourquoi il est conseillé de vous faire accompagner par un professionnel dans cette démarche : tel qu’un avocat, un expert-comptable ou un autre accompagnateur à la création d’entreprise. Les statuts permettent d’organiser la gestion et l’administration de la société sur le long terme, les rapports entre les associés, les règles de fonctionnement, les majorités…

Les principales mentions obligatoires de la rédaction des statuts pour monter une agence immobilière sont : la forme juridique, la raison sociale, l’objet social, la durée de vie de la société, le siège social, la répartition du capital, le fonctionnement des pouvoirs, le montant du capital…

Realiser les formalites de constitution  de l’agence immobiliere :

1) Enregistrer la société au Centre Des Impôts : 

Après avoir rédigé les statuts, la société doit être enregistrée au Service des Impôts des Entreprises (SIE). Ce dispositif informe et accompagne les PME dans leurs démarches fiscales quel que soit leur secteur d’activité.

2) Publier dans un Journal d’Annonces Légales (JAL):  

Il faut ensuite, procéder à la publication d’une annonce de constitution de l’agence immobilière dans un journal d’annonces légales (JAL) au choix. Cette annonce doit être effectuée avant le dépôt du dossier de création au greffe.

3) Immatriculer l’agence immobilière :  

Pour ouvrir une agence immobilière, il est important de réaliser plusieurs démarches avant l’immatriculation telles que : l’ouverture d’un compte bancaire professionnel, l’obtention de garanties financières, la souscription éventuelle à un contrat d’assurance (pour les locaux par exemple), et la désignation possible un commissaire aux comptes (cac).

Pour enfin procéder à l’immatriculation de la société, en se rendant dans un centre de formation des entreprises dans une chambre de commerce.

Ce centre va réaliser toutes les formalités pour monter la société en récupérant les pièces importantes comme les statuts, la nomination, le certificat du rapport du cac…

Il va envoyer le dossier au greffe qui va immatriculer l’agence immobilière au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS). C’est ainsi que votre agence immobilière est juridiquement créée.

A propos de l'auteur

Nathan Nathan

Nathan Rothman

- Entrepreneur

- CEO à Agence Juridique

Fondateur de la legaltech " agence-juridique", Nathan accompagne plus de 5000 entrepreneurs depuis maintenant 2 ans. Nathan est issu de cabinet d'expertise comptable et connait parfaitement les problématiques auxquelles les entrepreneurs sont confrontées. En savoir plus sur Nathan

Dire "Bonjour" ou remercier Nathan

Suggestions

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!