seo

Le référencent naturel en 3 phrases – SEO / #1

Le référencement naturel de votre site internet repose sur 3 piliers , voici le premier !

Donc tout d’abord le référencement naturel, aussi appelé SEO en anglais, est un ensemble de techniques permettant d’améliorer la visibilité d’un site Internet dans les moteurs de recherche.

Aussi pour être présent sur Internet, un site doit d’être indexé sur les moteurs de recherche pour apparaître dans les requêtes faites par les Internautes. En outre le SEO va permettre à ce site l’amélioration de son positionnement sur Google et autres moteurs de recherche. L’objectif final, est d’augmenter le trafic afin de convertir les visiteurs en clients et en ambassadeurs,  enfin faire de votre site un véritable agent commercial pour votre entreprise en le positionnant idéalement dans les premières pages de recherche !

Pourquoi les entreprises ont-elles besoin d’optimiser leur SEO ?

En raison de plus de 90% de part de marché, Google est sans aucun doute le moteur de recherche le plus utilisé. Les internautes engagent donc, presque toujours leurs recherches par une requête précise. Puis Google, « fouille » dans sa toile et présente les réponses les plus pertinentes, parce qu’il référence quotidiennement les pages des sites internet en fonction d’une formule algorithmique complexe dont lui seul en connaît le secret.

Il faut donc que votre site propose une réponse appropriée aux internautes mais surtout que Google la qualifie de “pertinente” pour pouvoir la proposer. Plus il jugera votre réponse et votre présence sur Internet intéressante, plus il la proposera et mieux il vous classera. Vous n’êtes certainement pas sans savoir que les internautes aiment obtenir une réponse rapide ! Il vaut donc mieux être présent idéalement sur la première page !

En choisissant une démarche SEO, vous apportez une réponse adaptée à vos enjeux business. Le référencement SEO va vous permettre :

  • d’améliorer votre place sur les moteurs de recherche
  • d’accroitre votre trafic
  • d’augmenter votre notoriété
  • d’accroitre vos ventes e-commerce
  • d’engendrer des leads qualifiés (prises de contact, demandes d’info, demandes de rappel, etc.)
Lire aussi  11 raisons de créer un site web pour votre entreprise

Le SEO repose sur 3 piliers :

L’optimisation technique de votre site, la création de contenus originaux et l’acquisition de liens externes de qualité.

Dans cet article nous ne verrons que la 1ère phase : L’optimisation technique. Je reviendrais très vite vers vous pour vous expliquer les deux autres phases !

1) Première chose, sécurisez votre site Internet !

Effectuez des mises à jour régulières. Cela peut sembler assez évident, mais c’est l’une des étapes les plus fondamentales et les plus cruciales. La présence de failles de sécurité sont autant de façons les plus courantes pour les pirates d’accéder à votre site internet. En plus d’utiliser des plugins de sécurité, vous devriez aussi envisager de passer à HTTPS « protocole de transfert hypertexte sécurisé » pour consolider d’avantage la sécurité de votre site. Choisissez le bon hébergeur, vous pourrez, bien entendu, choisir votre hébergement en vous basant sur le prix. Toutefois, vous risquez d’être exposé à des cybattaques. Il est plus est raisonnable de trouver des fournisseurs d’hébergement Web réputés proposant des fonctionnalités telles qu’un serveur SSL sécurisé (requis pour HTTPS), SSH Secure Shell Access, un support sécurisé par courrier électronique, une base de données sécurisée, des sauvegardes régulières, etc.

2) Améliorez la vitesse de chargement de vos pages :

L’utilisation massive des smartphones pour surfer impose de nouvelles contraintes sur le temps de chargement.  La rapidité de votre site est l’un des points les plus importants à faire pour l’optimisation on-site. Avoir un site rapide permet d’avoir un taux de rebond plus faible, ce qui améliorera votre référencement. Google est très attentif à l’expérience utilisateur.

Lire aussi  Comment communiquer en temps de crise ? 10 astuces

3) Rendez compatible votre site Internet sur les mobiles et tablettes.

Un site responsive a plus de chances d’être bien référencé sur les moteurs de recherche. En 2018, les sites non responsives risquent d’être complètement blacklistés par Google qui insiste de plus en plus sur l’importance du mobile.En effet, la navigation mobile est en train de dépasser la navigation PC, il est donc cohérent que les moteurs de recherche y soient de plus en plus soucieux. Mais attention ! L’aspect responsive n’est plus l’unique chose à prendre en compte.

Les critères liés au contexte de recherche sont également à prendre en compte, comme la localisation par exemple. En résumé, vous devez conserver à l’esprit que votre site doit être optimisé pour les nouveaux usages mobiles. Vous pouvez le vérifier avec différents outils appelés “mobile-friendly” pour savoir où vous en êtes. Ensuite, prenez le taureau par les cornes, améliorez point par point les éléments négatifs et pensez particulièrement AMP. AMP, quèsaco ? Cela signifie Accelerated Mobile Page, c’est une nouvelle norme à respecter établie par Google. Le concept ? Des chargements de pages très rapides sur mobile grâce à un allègement du code HTML. Et devinez quoi ? Ces pages AMP sont beaucoup mieux référencées dans Google.

4) Créez un fichier Robots.txt,

Un fichier robots.txt est constitué d’une ou plusieurs règles. Chaque règle bloque (ou autorise) l’accès d’un robot d’exploration donné à un chemin d’accès au fichier précis sur le site Web.

5) Structurez vos URLs,

s’il fut un temps durant laquelle les URLs à rallonge étaient à la mode, aujourd’hui, Google préfère les URLs courtes, Lors de la création d’une URL, faites attention aux points suivants :

  • Bannissez les mots superflus comme les déterminants (le, la, les) et les conjonctions (et, ou).
  • Restez le plus près possible du répertoire racine.
  • Abandonnez les abréviations et signes cryptés.
  • Utilisez des traits d’union pour les mots coupés et évitez les signes  « +  » ou  « _ »
  • En cas de présence contraignante de chiffres dans l’URL, par conséquent pensez à les séparer. Dans le cas contraire, Google pourrait les interpréter comme date et classer votre article comme obsolète.
  • Utilisez seulement des lettres minuscules pour éviter les complications pour certains types de serveurs.
  • Évitez les paramètres comme les sessions ID, les filtres ou les paramètres de référence.
Lire aussi  Comment les marques créent des expériences « phygital » mémorables ?

6) Créez et envoyer un Sitemap.

En outre, un Sitemap permet aux moteurs de recherche d’indexer toutes les pages de votre site. Mais c’est aussi la façon la plus simple et la plus efficace de dire à Google quelles sont les pages de votre site Web. Le sitemap pourra s’intégrer facilement sur la « Search Console » de Google.

7) Un site “bien codé” :

Le plus important, vérifiez le bon respect des normes actuelles de votre site Internet. Si votre site affiche du contenu HTML(5) et possède des feuilles de style CSS(3), assurez-vous que ces éléments sont conformes aux normes. Un bon outil pour valider tout cela est le W3C validator qui mettra le doigt sur des erreurs de programmation risquant de déplaire à Google.

Cette liste est non exhaustive ! Par conséquent, elle représente une partie des techniques à mettre en place pour un bon référencement de votre site Internet sur les moteurs de recherche (SEO). L’algorithme Google est compliqué mais surtout il évolue en permanence !  Le nombre de changements et modifications de l’algorithme du géant est évalué à 600 par an, c’est vous dire l’importance de se tenir à jour !

Le référencent naturel en 3 phrases – SEO / #1
Noter ce post

A propos de l'auteur

Sophie Sophie

Sophie Le callonec

- Entrepreneuse, Experte Tech

- DAF à Axes et Sites

Une femme passionnée de la vie des entreprises. DAF de l'entreprise Axes et Sites, co-dirigeante d'une boutique de vêtement à économie social et solidaire (A La Friperie) , lauréate d'argent aux Trophées de la Femme… En savoir plus sur Sophie

Dire "Bonjour" ou remercier Sophie

Suggestions