mauvaise présentation à des investisseurs.

7 façons de faire une mauvaise présentation à des investisseurs

J'ai réfléchi sur les pitchs que j’ai fait, les pitchs que j’ai écouté et... voici 7 façons de faire une mauvaise présentation à des investisseurs.

Je suis de retour à São Paulo où j’habite après de nombreux meetings. Cela m’a fait réfléchir sur les pitchs que j’ai fait, les pitchs que j’ai écouté etc…

Voici 7 façons de faire une mauvaise présentation à des investisseurs :

1) Cher Monsieur / Madame.

Si je lis Dear Sir / Madam ou des salutations génériques semblables, c’est envoyé en archive ou spam.

Cher Monsieur / Madame, est le signal le plus clair que vous pourriez envoyer disant que vous êtes en train de copier/coller votre pitch à tout le monde.

Il est important de ne pas considérer les investisseurs comme juste des numéros. Le sur mesure c’est à faire autant avec les clients qu’avec les investisseurs !

2) Investissez maintenant.

Et autres phrases volées aux vendeurs de voitures d’occasion (attention je n’ai rien contre eux).

Investir ou acquérir une entreprise est une décision d’investissement de long terme, minimum 5 ans sur des start ups. Les tactiques de pression jouant sur la peur de manquer une opportunité sont totalement inappropriées. Elles sont souvent même contre-productives. Respectez le processus et ne faites pas pression !

3) Echec du suivi.

Vous pouvez faire la meilleure présentation de votre vie. Vous pouvez avoir l’investisseur avec déjà un pied dans le board. Si vous ne suivez pas, cela ne donnera rien.

Rappelez-vous que votre pitch est quelque part entre les 20 autres réunions, les appels téléphoniques et 1000 autres trucs.

Suivre veut dire demander un retour feedback dans la journée.

4) Investir peu dans votre pitch.

Il est inexcusable aujourd’hui d’avoir une présentation non soignée. Que vous utilisiez PowerPoint gratuit ou Indesign ou un logiciel haut de gamme peu importe.

Lire aussi  Quelles sont les aides à la création d'entreprise accessibles en 2018 ?

Assurez-vous de prendre le temps de modifier votre présentation et de la rendre professionnelle. Personne ne vous prendra au sérieux si vous-même ne prenez pas au sérieux votre propre projet. Oubliez les clip art que vous utilisiez au collège !

Mettez du coeur dans ce que vous faites. Cela se sent et cela se voit.

5) Faites attention de ne pas parler de tout sauf de votre entreprise.

Vous rencontrez l’investisseur pour parler de votre entreprise et vous parlez d’autre chose. Vous parlez de vos enfants, des sports que vous aimez et de tous les autres sujets de conversation. Il y a beaucoup d’entrepreneurs comme cela qui tournent autour du pot.

J’en arrive à me demander mais combien de réunions j’ai vraiment apprécié ?

Il est clair que je suis parti de beaucoup de réunions sans aucune idée de ce que l’entreprise a fait ni de ce qu’ils cherchaient… Encore moins de comment je pouvais participer.

Rapellez vous que vous rencontrez un investisseur occupé et que vous travaillez avec une fenêtre de temps limitée. C’est impossible de consacrer 50% ou plus de votre temps à établir un lien ou à essayer de faire ami-ami.

Vous ne recevrez pas de temps supplémentaire pour savoir encore s’il aime pêcher.

Lisez mon article sur les éléments qui feront le succès de votre start up et sur pourquoi entreprendre.

6) Oubliez les finances.

Je cherche une cible d’acquisition potentielle ou une entreprise qui cherche à obtenir du financement.

Bien sûr que moi je mets l’accent sur les données financières.

Trop souvent l’entrepreneur est mal préparé pour discuter des chiffres. C’est une perte de temps pour tout le monde. Moi et beaucoup d’autres investisseurs potentiels réporterons la réunion.

Lire aussi  Cession d'actions : principe et conséquences sur la société

Mais certains investisseurs ne vous donneront pas un deuxième coup de feu.

7) Rencontre avec la mauvaise personne.

Nous avons rapidement appris que le contact n’était pas le décideur.

La leçon que j’ai retirée est de s’assurer que la personne que vous rencontrez est :

  1. Qualifiée pour prendre la décision.
  2. Assez familière avec le secteur et
  3. Prendre la réunion au sérieux.

Dans mon cas, la personne que nous rencontrions était une directrice de l’entreprise (répondant au critère A).

Comme c’était une amie elle était donc disposée à participer à toute réunion (violation du critère C)

Et peu familière avec le secteur (violation du critère B).

La plupart des gens diront qu’un cadre de niveau C est votre meilleure personne à rencontrer. Questionnez vous pour vraiment savoir qui vous rencontrez. L’important c’est de juger si c’est vraiment la meilleure utilisation du temps de chacun.

En conclusion j’espère que ces leçons que j’ai partagées vous aideront à respecter votre temps et celui des investisseurs.

Si vous avez aimé cet article vous aimerez sûrement mon livre disponible sur Amazon “Les 10 règles d’or secrètes du succès”.

7 façons de faire une mauvaise présentation à des investisseurs
5 (100%) 1 vote

A propos de l'auteur

Antoine Antoine

Antoine Bachelin Sena

- Entrepreneur, Ange investisseur, Investisseur

- Business Angel, Venture Capitalist et Entrepreneur. à Bachelin Sena Venture Capital

Antoine est un investisseur (Business Angel et Venture Capitalist). C'est un entrepreneur (co-fondateur du Buffet Mister Feijoada qui est un buffet traiteur brésilien pour évènements d'entreprises et fêtes privées, de Bachelin Sena Venture Capital qui… En savoir plus sur Antoine

Dire "Bonjour" ou remercier Antoine

Suggestions