taux de conversion

Taux de conversion : 8 facteurs clés pour augmenter votre rentabilité

la conversion se joue à toutes les étapes de la navigation de l’internaute sur votre site. Agissez sur ces 8 facteurs clé pour améliorer votre taux de conversion.

En cette période de fin d’année, rien n’est plus important pour les commerçants en ligne que le taux de conversion.

Le taux de conversion est l’une des bases du commerce électronique. Il se traduit par une règle mathématique simple.

TAUX DE CONVERSION = (Nombre de commandes sur votre site / nombre de visites sur votre site) x 100

Les commerçants en ligne doivent donc tenir compte de cet indicateur s’ils souhaitent augmenter leurs chiffres d’affaires. Ce taux varie en fonction de ces critères :

  • Le secteur d’activité (mode, High-Tech, etc.)
  • La cible (professionnels ou particuliers)
  • La saison (période de fin d’année, vacances, etc.)

Quels sont donc les leviers pour optimiser la conversion de votre site ? Nous avons sélectionné pour vous 8 facteurs criciaux pour booster vos chiffres. Des facteurs qui vont vous aider à savoir si vous avez pris les précautions nécessaires pour augmenter votre taux de conversion.

1. La performance pour améliorer les taux de conversion

Nous entendons par la performance le temps de chargement de votre site. Il s’agit du premier obstacle entre l’utilisateur et le contenu Web de votre marque.

Il est recommandé qu’une page Web ne prenne pas plus de 2 à 3 secondes à charger. En effet 57% des internautes quittent un site, jugeant qu’il est trop long et ne reviendront plus jamais.

Avec un temps de chargement trop long, les internautes supposent simplement que la page n’est pas disponible ou qu’il y a un problème avec le navigateur.

Pour commencer par des choses simples, vous pouvez prendre connaissance des consignes de Google pour optimiser vos images. 

Les temps de chargement courts sont donc essentiels pour garder les clients potentiels sur votre site Web.

2. L’ergonomie

Les commerçants en ligne doivent se poser une question : est que le client est capable de trouver facilement un article ou un produit qu’il cherche à acheter ?

Lire aussi  Trouver des Clients sur LinkedIn Grâce au SEO

Si je suis à la recherche d’une “chemise bouton de manchette” sur un site en ligne, je ne dois pas parcourir 50 pages de chemises pour hommes juste pour arriver à la section désirée !

Il faudra donc penser à la navigation en mettant par exemple un accès rapide aux produits :(moteur de recherche), bouton d’action clair et incitatif, des étapes de commande simples, etc.

À garder en tête cette statistique : 73% des visiteurs d’un site e-commerce le quittent au bout de 2 minutes s’ils ne trouvent pas ce qu’ils cherchent.

3. Le Design sensible (Responsive)

D’ici 2021, on s’attend à ce que 50% de toutes les transactions de commerce électronique se déroulent via des appareils mobiles. Certaines études montrent que ce taux est déjà applicables aujourd’hui.

Les commerçants en ligne ne doivent pas concevoir leurs sites principalement pour les ordinateurs de bureau.

Aujourd’hui, il est simple de savoir si votre page Web est-elle adaptée aux mobiles , il suffit de faire le test.

taux de conversion (page adaptée aux mobiles)

Pour améliorer les performances mobiles, voici pour vous un guide complet réalisé par Google pour s’assurer que votre contenu est mobile friendly

4. Le service client

C’est simple, pour que le service client soit efficace, il doit être facilement accessible.

Cela signifie qu’il devrait être disponible via plusieurs canaux différents.

Les formulaires en ligne et les adresses e-mail de contact fonctionnent bien, mais le contact direct par téléphone, chat en direct ou vidéo est encore meilleur.

5. Le référencement

Se positionner autour des bons mots clés est la base de toute entreprise en ligne. Mais le référencement n’est pas seulement le fait de placer des méta descriptions et des backlinks.

Lire aussi  Protection des données : L’impact du RGPD sur le marketing en ligne

C’est un travail de tous les jours et qu’on ne doit pas sous-estimer.

Si vous avez un site de commerce électronique, vous devez par exemple faire attention au contenu dupliqué sur les pages produits (Une page « Produit » et une page « Imprimer le produit »).

Voici un petit guide des 8 façons d’améliorer le référencement de son site e-commerce. 

6. Les tests A/B

Rien ne fonctionne tout le temps sur tous les sites. C’est pourquoi nous devons faire des tests avant de mettre en production quelque chose de nouveau.

L’A/B testing est donc une méthode qui permet de comparer et mesurer deux versions du site (une version « A » et une version « B ») puis de faire des analyses de données des deux versions et de déterminer la meilleure version à mettre en production pour les visiteurs.

Voici un aperçu du fonctionnement de l’ A/B test :

Taux de conversion pour booster le A/B test

Aperçu du fonctionnement de l’ A/B test

Avec cet exemple simple nous constatons que la version B est meilleure pour la conversion que la version A et nous devons donc l’adapter pour tous les visiteurs.

Mais attention, ces tests doivent êtres menés correctement, sinon ils auront l’effet inverse : si les groupes de référence examinés sont trop petits, vous obtiendrez des résultats biaisés. Ainsi, vous tirerez des conclusions erronées. Vos résultats doivent être vérifiés pour s’assurer qu’ils sont statistiquement significatifs par rapport au nombre de visiteurs et au nombre de conversions.

7. Le descriptif des produits de faible qualité

Un autre facteur clé lorsque l’on considère le taux de conversion implique des données de produit complètes et compréhensibles.

Lire aussi  Augmenter son chiffre d'affaires avec un blog d'entreprise

Pour les sites internationaux, il est particulièrement important que les traductions soient précises et adaptées au pays concerné.

Mais ce n’est pas tout: des facteurs indépendants de la langue, tels que la précision de l’information technique, jouent également un rôle.

Sachez aussi que 85% des internautes déclarent lire les avis laissés par les autres acheteurs avant de valider leur choix. Ainsi, il est important de laisser les visiteurs s’exprimer et les encourager à mettre leurs avis et à noter les produits. Vous pouvez par exemple proposer un bon d’achat ou une réduction. Ça bien sûr s’ils arrivent à donner leur avis sur 10 articles qu’ils ont achetés chez vous, etc.)

8. Les moyens de paiements

Vous devez connaître votre cible (surtout pour les sites internationaux) pour proposer le moyen de paiement préféré de vos visiteurs.

Vous devez peut être proposer aussi des facilités de paiement (paiement en N fois sans frais …) par ce que tout vos concurrents en place le font.

Pensez aussi à la sécurité. 60% des internautes abandonnent une transaction si leur moyen de paiement préféré n’est pas proposé ou s’ils n’ont pas confiance.

Conclusion

Pour finir, si vous souhaitez optimiser votre taux de conversion, il vous faudra plus que des prix attractifs et des images alléchantes.

D’une part, vous devrez vous mettre à la place de vos clients et rendre l’expérience utilisateur aussi simple et fiable que possible.

D’autre part, vous devez aussi répondre aux exigences des principaux moteurs de recherche. Un facteur important pour éviter des pénalisations SEO qui vont diminuer votre taux de conversion.

Taux de conversion : 8 facteurs clés pour augmenter votre rentabilité
5 (100%) 1 vote

A propos de l'auteur

Morsi Morsi

Morsi Masmoudi

- Passionné de Marketing, Growth Hacker

Ingénieur en Informatique et manager chez supervizor, Morsi partage ses connaissances sur le Marketing, la création de sites web avec WordPress et le SEO En savoir plus sur Morsi

Dire "Bonjour" ou remercier Morsi

Suggestions