communiquer

4 conseils pour communiquer sur le net au lancement de sa startup

Les éléments clés de communication à mettre en place au lancement de sa startup. Comment bien communiquer quand on démarre sa startup ?

La France est prolifique en création de startups innovantes et le CES nous le rappelle chaque année.  Avec plus de 10 000 entreprises en 2016, grâce à des investissements en forte hausse, ainsi qu’un chiffre d’affaires en expansion (4.2mds € en 2015), avec près de la moitié réalisé à l’international. Le marché se porte bien avec des prévisions toujours à deux chiffres pour 2017 et 92% d’emplois en CDI.

Avec cette batterie de chiffres positifs, il faut garder en tête que 90% des startups se terminent par un échec , et seules 25% arrivent à passer l’étape de la levée de fonds. Les serials-entrepreneurs sont nombreux, ambitieux, mais sont peu d’élus.

Les chiffres du premier semestre 2016 en infographies  :

Avant de développer mon propos, un point sur la stratégie digitale, structurant tout projet. Elle organise, analyse et permet très souvent d’éviter les frais plus tard, prévoir et anticiper sont des éléments clés dans la réussite d’un projet. La concurrence est féroce et se démarquer est un véritable challenge qui peut être très usant.

La communication est souvent mise à mal par d’autres impératifs bien plus vitaux à court-terme. Un site avec des outils innovants, un algorithme performant, un benchmark de qualité, une grille d’analyse S.W.O.T cochée, ROI impeccable, après des mois de travail, élaborer une stratégie de communication est souvent laborieux, et peut entraîner une fin précoce.

Par expérience, il m’est déjà arrivé de me retrouver en face d’entrepreneurs qui n’avaient strictement aucune idée de la manière de communiquer leur service sans budget adapté. Malgré une connaissance parfaite du produit, ainsi que du client potentiel, avec une préparation minutieuse du cahier des charges mais bien souvent, une case vide ou griffonnée pour la communication. A ce sujet, pour être tout à fait honnête, les choses ont bien évolué et le métier de Community Manager a pris toute sa place dans la stratégie de communication d’une entreprise.

Avec l’objectif d’être le plus clair et concis, quelques éléments clés de communication à mettre en place au lancement de sa startup :

Lire aussi  On the move.

1 – Les réseaux sociaux.

Infographie 'écosystème des start-up en France au 1er semestre 2016

Le web-marketing a explosé ces dernières années, en effet, l’évolution des pratiques web a bousculé le marché. Par conséquent, le trafic via application mobile, ainsi que la consultation des pages web sur mobile ont eu des conséquences sur les budgets, avec l’objectif du clic. Il permet la fidélisation, l’analyse des performances, la gestion de son trafic. Twitter, Facebook, Instagram, Youtube, Snapchat et Pinterest sont devenus des outils de communication indispensables.

La notoriété existe essentiellement via les réseaux sociaux. L’é-réputation se forge sur les leaders du marché, et il faut dès le départ soigner sa mise en ligne, sa communication.

Chaque élément sera scruté et analysé, à vous d’être performant avec une ligne claire, percutante sans jamais dévier du message initial pour ne pas brouiller la communication.

Une campagne lancée via Facebook, Twitter, avec une storytelling, est une vieille recette qui a fait ses preuves.

Une vidéo sur la création de votre outil, faire court, présenter son service, pourquoi il est innovant. Tout doit tenir en un Tweet, une phrase, une photo, une vidéo. Etre drôle ou bien sérieux, à vous de déterminer la tendance que vous voulez appliquer à votre communication. Misez sur la sincérité,  surtout inutile de s’inventer une storytelling, et ainsi éviter le fameux bad buzz.

Un community manager devra gérer selon les retours une communication à minima ou au contraire participative.

Selon le produit ou le service, un message clair, facile à relayer peut valoir autant qu’une participation enthousiaste, parfois exagérée. De plus, selon la cible, l’attractivité peut-être est variable.

D’une manière générale, le mieux reste un message court, insistant sur la description du concept, du logo, du slogan. Essayez de faire évoluer votre baseline afin de trouver le ton juste. Le tout dans un temps très court.

Lors d’une mission en tant que jeune Community Manager, j’étais moi-même attentif aux annonces de la propre société qui m’employait (Glory4Gamers, leader des tournois de jeux en ligne sur console et PC, esport secteur en plein développement).

Lire aussi  5 éléments à intégrer dans votre communication interne

Ainsi, ma communication s’en ressentait et naturellement, notre fanbase l’était tout autant. Il était alors très facile d’agrandir la cible, de partager et de toucher le plus grand nombre.

Un partenariat mis en avant, un rendez-vous important, chaque élément était un prétexte pour communiquer. A l’inverse, lors d’une mission pour un site de rencontres, la communication était feutrée, à minima avec mise en avant du concept, du logo et du message, tout était question d’ambiance.

Il est également important de ne pas gérer ses comptes à plusieurs. Un seul CM permet de centraliser la communication, éviter les doublettes et surtout les erreurs. Privilégier un CM maison plutôt qu’une agence. Se retrouver avec un stagiaire peu au fait de votre activité, qui gère la communication de trois autres startups, n’est pas à recommander et souvent coûteux. La connaissance parfaite du produit, du service est un gage de sûreté pour communiquer sur le net.

2 – Le contenu original

La mode est au blogging.  Notamment pour le SEO, avec la création de contenus originaux, les nouvelles règles de Google et les fameux 2 500 mots, le blog permet de montrer le sérieux d’une entreprise et d’adapter son message en ciblant une communication qui met en avant son activité.

Surfer sur l’actualité, c’est l’assurance d’être vu et compris. Communiquer sur ses résultats, utiliser ses données, analyser son activité, un blog bien tenu peut vite devenir incontournable. Et des visites qui n’étaient pas destinées au départ à votre service, peuvent booster la fréquentation de votre site.

Les community manager rédigent eux-mêmes les articles très souvent toujours avec cette connaissance du service ou produit. Très vite des contributeurs peuvent renforcer la qualité du blog. Infographies, sondages, chiffres clés, des éléments faciles à diffuser sur les réseaux sociaux, un travail exigeant qui peut s’avérer payant rapidement.

3 – Le partenariat

L’isolement est une stratégie risquée. Les entrepreneurs ont parfois la certitude que le service innovant suffira à créer une communauté importante.  L’entrepreneur peut avoir ce sentiment, cette certitude, que tout le net sera en ébullition au lancement de son produit.

Lire aussi  Trouver des Clients sur LinkedIn Grâce au SEO

La bonne stratégie est d’approcher dans son plan de stratégie digitale des entreprises qui ne sont pas concurrentes et qui ont une activité proche avec la vôtre. Le partenariat est un levier de développement important pour augmenter la notoriété et la visibilité sur internet. N’hésitez pas à participer à des événements pour présenter  votre activité.

Dans une ère du tout digital et du numérique, le contact humain reste une valeur sûre. L’IPEM à Cannes permet de rencontrer des investisseurs, des tables rondes sont organisées. Le Salon des Entrepreneurs est le plus grand rassemblement d’Europe, ainsi cherchez à être visible.

Votre activité en place, n’hésitez pas à solliciter les médias reconnus pour leur qualité, Maddyness, Frenchweb, CBNews, les Echos. Un article dans l’un de ces médias assurera une meilleure notoriété dont vous pourrez vous servir dans le cadre d’une campagne de communication souvent coûteuse alors rien de mieux qu’un article déjà référencé.

4 – L’emailing

A ne surtout pas négliger au lancement de votre activité, essentiel pour fidéliser et relancer le client.  Adaptez votre communication auprès de lui de telle sorte qu’il ait l’impression que le mail lui est adressé personnellement. Le one-to-one performant assure des mails qui engagent davantage. La base de données est vitale pour toute startup.

Automatiser les informations, mettre en place un profiling, ces éléments  permettent bien souvent de communiquer plus efficacement. Dernier conseil, l’Opt-out est à privilégier surtout au lancement d’activité. L’internaute doit savoir quelles informations seront utilisées, ainsi la transparence fera gage de confiance entre lui et vous .

Enfin, le tracking permettra d’affiner vos prochaines campagnes, également d’analyser la pertinence ou non pour chaque profil ciblé. L’emailing est peu coûteux pourvu qu’il soit bien utilisé, surtout, il reste un outil indispensable auprès de ses clients.

4 conseils pour communiquer sur le net au lancement de sa startup
5 (100%) 6 votes

A propos de l'auteur

Julien Julien

Julien Ribardiere

- Influenceur, Community Manager

Après plusieurs expériences dans la création d'entreprise internet depuis maintenant 10 ans et ayant acquis une forte expérience des médias sociaux, Julien propose de définir et établir des stratégies de contenu à mettre en place… En savoir plus sur Julien

Dire "Bonjour" ou remercier Julien

Suggestions