embauche du premier salarié

Embauche du premier salarié, aides et recrutement

Entrepreneurs, vous avez eu l'audace et le courage de créer votre entreprise. Voici comment franchir l'étape de l'embauche du premier salarié !

Vous avez eu l’audace et le courage de créer votre entreprise. Maintenant,  saurez vous franchir l’étape de l’embauche du premier salarié afin de faire face au développement de votre activité ? Réussir sa 1ère embauche est un enjeu capital pour le développement de votre activité. Il/elle deviendra un véritable allié. C’est pourquoi, en tant qu’experte des ressources humaines, je ne peux que vous recommander de suivre les 4 points clés suivants.

1. Les étapes du recrutement

  • Définir le poste et le profil : listez les missions que vous confierez à votre collaborateur, ainsi que les possibilités d’évolution et responsabilités. Cela vous permettra d’identifier un intitulé de poste et une fourchette de rémunération. Listez également les compétences requises, la formation, l’expérience, les soft skills (compétences comportementales). Consultez les fiches métiers  de l’APEC et de Pôle Emploi pour vous aider.
  • Définir le type de contrat de travail : contrat à durée déterminée, indéterminée, d’apprentissage etc. Renseignez vous auprès de votre expert-comptable et/ou sur le site du Ministère du Travail pour connaître les différents contrats de travail et les possibilités en adéquation avec votre besoin.
  • Rédiger une annonce et la diffuser : elle doit être accrocheuse. On doit y retrouver le descriptif de l’entreprise, les détails du poste, du profil recherché et des modalités pour postuler. Attention à bien respecter les critères de non discrimination. En fonction de votre activité et du profil recherché, cibler votre canal de diffusion de votre annonce : sites internet gratuits comme l’APEC et Pôle Emploi, sites internet payants comme Monster, Cadremploi etc, mais aussi les réseaux sociaux comme Linkedin.
  • L’entretien de recrutement : prenez le temps d’étudier les candidatures. Lors du premier contact téléphonique, n’hésitez pas à échanger avec le candidat. Mieux vous ciblerez en amont les candidats à rencontrer, et plus vous gagnerez du temps lors des entretiens. Je vous recommande un article clair et concis sur le déroulement de l’entretien via Carriere Online.
  • L’embauche : pour connaître toutes les formalités légales à effectuer, n’hésitez pas à consulter le service public. Vous pouvez également consulter votre expert comptable.
  • L’intégration de votre salarié : bravo, vous avez trouvé le bon candidat. Pour rappel : le mouton à 5 pattes n’existent pas et votre double non plus. L’intégration est cruciale pour réussir l’embauche du premier salarié. Au-delà des obligations légales (contrat de travail, mutuelle, etc), préparez au préalable son arrivée : poste de travail, matériel. Puis le jour J et  suivants, rendez-vous disponible afin de lui transmettre le maximum d’information nécessaire. N’oubliez pas de veiller au délai de période d’essai, faites des bilans très réguliers.
Lire aussi  Les frais des formalités juridiques pour la création d'une entreprise

2. Combien coûte une embauche

Budgéter au plus précis le coût de recrutement et embauche vous permettra de minimiser les risques et mauvaises surprises. On distingue deux types de coûts :

  • Les coûts directs : ils correspondent au salaire brut du nouvel embauché (salaires net + charges salariales). A cela s’ajoute les charges patronales (compter entre 40 et 45% en plus du salaire brut). Ne négligez pas les différents avantages que vous pouvez proposer comme un 13ème mois, une prime, des avantages en nature (repas, téléphone portable etc). En font également parti la participation, l’intéressement, la mutuelle, la prévoyance. Il est donc essentiel de prendre contact avec votre assureur avant l’embauche.
  • Les coûts indirects : il s’agit de tout le matériel que vous avez acheté pour que votre nouveau collaborateur puisse assurer son poste : fournitures, matériel, machines, équipements, bureau etc. Vous pouvez également chiffrer le temps que vous avez passé sur ce recrutement et l’inclure à vos coûts indirects ainsi que les éventuels frais d’annonce, cabinet de recrutement, etc.

Exemple pour un salarié au SMIC, le salaire brut mensuel est de 1498,47€. Or aide éventuelle, comptez sur un budget entre 2200 et 2500€. Le salarié, quant à lui, touchera environ 1190€.

3. Les aides à l’embauche du premier salarié

Une multitude d’aides existent. Il m’est impossible de les lister toutes ici, d’autant plus que ça évolue et change très vite. Cependant, vous pouvez les retrouver sur le Service Public. Ce que vous devez retenir : n’embauchez pas votre 1er salarié sans aide. Il y en a forcément une faite pour vous. On peut distinguer 2 types d’aide :

  • L’embauche du premier salarié en tant que tel : là encore, de nombreuses aides existent. Il peut s’agir d’un apprenti, d’un demandeur d’emploi, d’un sénior, d’un travailleur ayant une reconnaissance handicapée (80% des handicaps sont invisibles et ne demandent aucune adaptation au poste de travail). L’aide se matérialise généralement par une exonération partielle de charges ou prise en charge d’une partie de rémunération. Vous pouvez également contacter le référent entreprise du Pôle Emploi auquel vous êtes rattaché.
  • Les aides globales : votre entreprise se situe peut-être dans une zone en difficulté et/ou vous proposez peut-être une activité innovante.  Alors n’hésitez pas à aller frapper à différentes portes comme à votre Chambre de Commerce ou Métier, à votre Région (pour l’Ile de France : Région IDF). Ils peuvent vous aider dans votre financement.
Lire aussi  5 signes qui montrent qu'il faut licencier un salarié

4. Vous faire aider

L’embauche du premier salarié doit être une réussite humaine et financière. N’hésitez donc pas à vous faire conseiller et/ou aider.

  • Cabinet comptable : votre expert comptable est LA première personne avec qui vous devez échanger sur votre projet. Vous pourrez ainsi étudier votre budget, votre chiffre d’affaires, les possibilités d’aides.
  • Cabinet de recrutement / conseil en ressources humaines : faire appel à un cabinet (Hays, CZAM, Lincoln ..etc) vous permettra d’aborder sereinement votre projet. Le cabinet a pour rôle de vous conseiller sur un point précis et/ou vous accompagner en vous déchargeant totalement du recrutement. Ainsi vous économisez votre temps tout en restant le décisionnaire final. Le coût d’un cabinet varie en fonction de la prestation que vous demandez. Par conséquent gardez à l’esprit,  à chacun son métier et vous ne pourrez qu’être gagnant en faisant appel à un cabinet.

Vous êtes à un tournant important du développement de votre activité. Vous l’aurez compris, réussir le recrutement et l’embauche du premier salarié est crucial. Ainsi, suivre les 4 points clés contribueront de manière significative au succès de votre projet. N’hésitez donc pas à vous faire aider et à solliciter les différents acteurs autour de vous.

Bon recrutement !

Embauche du premier salarié, aides et recrutement
5 (100%) 1 vote

A propos de l'auteur

Caroline Caroline

Caroline Zamaron

- Entrepreneuse, Enthousiaste, Passionnée de RH

Caroline Zamaron a créé CZAM CONSEIL après avoir travaillé plus de 10 ans en cabinet de recrutement et en Direction des Ressources Humaines en entreprise (secteur du service principalement). Elle intervient aujourd'hui auprès de PME… En savoir plus sur Caroline

Dire "Bonjour" ou remercier Caroline

Suggestions