Excel

6 raisons d’abandonner Excel pour vos plannings !

On confie souvent à Excel la tâche de planifier son organisation. Mais est-ce encore un outil adapté pour gérer votre entreprise ? 6 raisons d'en douter sérieusement.

Branché digital ou pas, génération X, Y ou Z, Excel fait partie du package informatique de base. Maîtrisé par la plupart des collaborateurs, Excel a d’indéniables qualités. Il est l’outil le mieux partagé des entreprises. Saviez-vous que 47% des entreprises l’utilisent pour la planification et la budgétisation ? Autant dire qu’on confie à Excel des sujets majeurs. Bon nombre de TPE et PME démarrent leurs plannings avec Excel. Qu’il s’agisse de planifier de la production, de gérer les horaires du personnel. Ou d’organiser le travail d’une équipe de techniciens.

Une question se pose alors. Excel est-il vraiment l’outil adapté pour optimiser vos efforts de planification ? Lorsque vos ressources ont besoin d’échanger de manière rapide et à distance des informations, Excel reste-t-il une solution satisfaisante ? Avec le temps, planifier votre production avec Excel sera-t-il suffisant pour suivre le rythme de croissance de votre entreprise ?

Bref, dans cet article, on défend l’idée que ce n’est certainement pas dans le rôle d’outil de planning qu’Excel excelle 😉 Voici 6 raisons de renoncer à faire d’Excel la colonne vertébrale de votre organisation. Façon pub « Vache qui rit».

Trop chronophage… Excel ou l’usine à gaz

Vous passez plus de temps à monter votre tableur qu’à profiter de ses bénéfices ? Questionnez Excel ! Quand la gestion des données de planning représente une forte charge de travail, il faut s’interroger sur l’intérêt de conserver cet outil.

Gérer vos plannings demande souplesse et une mise à jour constante de l’information. Quand un petit changement – déplacer une colonne – demande beaucoup de temps, le jeu en vaut-il la chandelle ? Des changements qui peuvent virer au cauchemar. Avec l’ajout ou la suppression de cellules qui occasionnent fréquemment des erreurs! Qui dit Excel pour traiter des données mouvantes, dit risque important d’erreurs. Des erreurs qui peuvent coûter cher à une entreprise (oubli d’une commande, erreur dans les délais…).

Une situation que j’ai fréquemment rencontrée dans le cadre de mon projet Stopilo Planning. Avant de l’adopter pour leur planification, certains clients passaient un temps fou à entretenir et mettre à jour un ou plusieurs fichiers Excel. Des fichiers qui finissent par prendre des proportions considérables ; qui mettent souvent des plombes à s’ouvrir… Quand ils ne plantent pas. Bref, une perte de temps monumental pour la personne chargée du plannings. Une perte aussi pour l’entreprise qui mobilise un collaborateur sur une activité à faible valeur ajoutée.

« Centraliser et coordonner mes ressources humaines et matérielles, c’est central dans mon activité de prestataire technique pour l’évènementiel. Si je devais encore traiter toutes ces données uniquement avec Excel, je ne m’en sortirais pas. Je l’ai vécu la première année d’activité d’Inside. Malgré mes efforts pour simplifier mon tableur, c’est devenu chronophage. Avec des pertes régulières d’informations », Sébastien Honoré, responsable de production chez Inside (59).

Excel Stopilo Planning Planification logiciel en ligne connecté

Pas assez collaboratif… Pyramidal Excel

Disons-le une fois pour toutes : Excel reste un outil « perso ». Vous avez déjà tenté de travailler à plusieurs sur un fichier Excel ? C’est un cauchemar.

Lire aussi  Management d'équipe et Leadership : 5 signes qui doivent vous alerter

Or, le planning est par nature collaboratif. Il demande que l’information soit distribuée à chacun en fonction de ses besoins. Il demande des données mises à jour en temps réel. C’est d’ailleurs la collaboration qui peut garantir d’avoir des données justes en tout temps.

Or, Excel exige qu’une personne centralise les données, les saisisse manuellement et extrait le planning des équipes. Bref, Excel suppose une gestion pyramidale du planning. Pas très adapté au travail d’équipe, ni en visibilité ni en efficacité.

Bien sûr, charge au responsable du planning d’envoyer le fichier. Mais c’est toujours prendre le risque de perdre des données. Surtout quand on multiplie le nombre de fichiers sur des ordinateurs plus ou moins protégés.

Pas mobile… Bureaucratique Excel

Vous travaillez avec des collaborateurs géographiquement éloignés ? Une partie de vos ressources humaines sont externes ? Vous devez coordonner une équipe de techniciens ou d’ouvriers, constamment en mobilité ? Si c’est le cas, vous savez que plus les données et l’information circulent en temps réel, plus vos équipes sont efficaces. Or, un planning Excel ne propose pas de réponse satisfaisante à ce besoin.

Aussi mobile que votre ordinateur le permet, Excel n’a pas été conçu pour prendre en compte la dimension de plus en plus mobile du travail. Et, il faut le dire, son utilisation sur smartphone est une des pires expériences à vivre. Sur ce point, Excel est tout simplement dépassé.

Pas suffisamment lisible… Parcellaire Excel

Certes Excel permet de traiter une multitude de données. Mais cela a un prix quand on a besoin d’un planning : une absence de vision globale sur les informations. Celles-ci ne sont vues que de manière parcellaire.

Lire aussi  Stratégie, détermination et timing

Vous avez beau avoir toute l’information dans vos feuillets. Il est difficile de voir rapidement les informations importantes. Lorsque le planning doit permettre de gérer des délais d’intervention très courts, voire des situations d’hyper-urgence, Excel n’est plus votre allié. Or, en matière de gestion de votre carnet de commande ou de votre équipe d’intervention, prendre des décisions rapides est un enjeu tactique fort. Pour cela, il vous faut pouvoir accéder rapidement à une vue globale de la charge de travail.

À nos yeux, il s’agit d’une des principales limites d’Excel. Un bon planning doit permettre de gérer le quotidien de l’activité de l’entreprise. Mais aussi être un outil de pilotage pour le dirigeant. Il doit lui permettre de naviguer entre une vue détaillée du plan de charge, et une vue globale à plus ou moins longue échéance. C’est cette souplesse et cette organisation de l’information qui peut permettre de décider en toute connaissance de cause du report d’un délai, d’envoyer une commande entre deux autres… bref de gérer au mieux votre productivité.

Trop complexe… Casse-tête Excel

N’oublions pas qu’Excel a été initialement conçu pour traiter des données financières. La simplicité est à la fois son fort – il est accessible à la plupart – et son défaut. Le revers de la médaille, c’est qu’à force d’intégration des données et de remaniements, votre fichier Excel peut devenir un monstre de complexité.

On attendait de lui de répondre à un besoin initial simple. Et en quelques mois, il peut devenir une usine à gaz. Or, qui dit fichier Excel toujours plus complexe, dit risque d’erreurs, et pour assurer sa maintenance. Et aussi, en cas de départ ou d’absence de celle ou celui qui l’a créé, bonjour à celui qui sera en charge de le reprendre ! Si au bout de quelques temps, votre fichier ne peut être compris que par un expert, alors il est temps de remiser Excel au placard.

Lire aussi  Comment améliorer son quotidien en mettant en place une routine ?

Bonjour la réactivité…

Nous l’avons déjà évoqué au sujet de la lisibilité. C’est la même chose s’agissant de la réactivité. Excel reste un outil non dynamique. C’est un tableau, partant statique, et pas du tout conçu pour faciliter l’agilité de vos équipes, en cas d’imprévu, d’absence ou de pannes de machine.

Parce qu’Excel ne permet pas de collaborer en temps réel, les informations qui s’y trouvent sont toujours un peu dépassées. Les choses évoluent rapidement, et prendre des décisions sur des données qui ne sont pas à jour est tout sauf optimal.

Conclusion

Même s’il semble sans limite, Excel doit se cantonner à l’usage pour lequel il a été fait : un outil de bureautique personnel. Dès qu’il s’agit de planning – et donc de gestion de données vitales pour l’entreprise – Excel n’est plus adapté. Et peut même devenir un facteur de risque, faute de vous permettre la souplesse, le partage et la réactivité nécessaires à la bonne gestion de votre flux de production ou de vos équipes projets. En ce sens, une feuille Excel pour la gestion de planning ne remplacera jamais un logiciel professionnel ! Comme le formule parfaitement un Gladiacteur – Omar Ziane : “Une planification efficace vous garantit de commettre moins d’erreurs sur le chemin du progrès”.

Aujourd’hui, il existe des outils digitaux, spécialement conçus pour vos besoins de planning d’entreprise, vers lesquels se tourner, comme Stopilo Planning que vous pouvez tester gratuitement.

6 raisons d’abandonner Excel pour vos plannings !
Noter ce post

A propos de l'auteur

Nicolas Nicolas

Nicolas Delbeke

- Entrepreneur, Enthousiaste, Expert Tech

Entrepreneur dans l'âme et expert en culture digitale, Nicolas souhaite partager aux dirigeants débutants comme confirmés son expérience et ses réflexions pour une éthique du digital. Passionné du web, Nicolas dirige depuis 2014 Passive Records,… En savoir plus sur Nicolas

Dire "Bonjour" ou remercier Nicolas

Suggestions