Pareto

Comment obtenir plus en fournissant moins d’efforts ? La Loi de Pareto

Nous vivons dans une société du "Faire PLUS pour gagner PLUS" sous peine d'être traité de bon à rien! Peut-on obtenir plus de résultats en fournissant moins d’efforts?

La sagesse conventionnelle veut qu’on ne mette pas tous nos œufs dans un même panier. Le principe du 80/20 veut qu’on choisisse soigneusement un panier pour y charger tous nos œufs et de surveiller le tout tel un faucon – Richard Koch, The 80/20 Principle.

Dans cet article, je vais non seulement partager avec vous le principe de Pareto mais aussi toute la puissance de l’appliquer dans la vie de tous les jours. Bien qu’au départ je m’y sois intéressé pour des raisons professionnelles (obtenir plus de résultats en fournissant moins d’efforts – Business), j’ai très vite découvert que ce principe était présent dans plusieurs si non, presque tous les aspects de la vie – dans nos différentes relations avec les gens mais aussi dans nos objectifs personnels et bien plus.

Alors, cet article est divisé en trois (03) principale sections. D’abord, je vous explique en quoi consiste le principe 80/20 aussi appelé loi/principe de Pareto. Ensuite, j’apporte la lumière sur certaines confusions que nombreux font à propos de ce principe. Enfin, dans la dernière partie je vous propose une procédure simple en trois étapes pour appliquer le 80/20 à votre vie.

Obtenir plus de résultats en fournissant beaucoup moins d’efforts

Le Principe de Pareto, Qu’es-ce ?

Imaginez que vous soyez patron d’une entreprise et que vous ayez une force de vente. Dans un monde où l’équivalence est prônée, vous considérerez que chacun contribuerait de façon proportionnelle. C’est-à-dire que, 20% des salariés contribueraient à réaliser 20% des ventes, 50% contribueraient à en réaliser 50%, 90% contribueraient à en réaliser 90%, et ainsi de suite.

Mais que penserez-vous si vous venez à découvrir qu’en réalité, les 80% de vos ventes ne sont effectivement réalisées que par 20% de vos salariés ? La loi de Pareto est un principe de « causes à effets ». Elle veut que 20% de causes produisent 80% de résultats ou d’effets.

Loi de Pareto

D’après l’histoire officielle, ce phénomène fut découvert pour la première fois par l’économiste Italien Vilfredo Pareto. Il s’était aperçu que 80% des richesses et terres en Italie étaient gérées et contrôlées par seulement 20% de la population.

Bien avant cela, il avait constaté que 20% des pois de son jardin étaient à l’origine de 80% des graines de pois récoltées. Après avoir éclairci cela, il ne fait plus aucun doute sur « Pourquoi ce principe est appelé Principe de Pareto ? ». Je suis sûr que tout le monde comprend maintenant 🙂

Avant d’aller plus loin, donnons quelques exemples qu’on a pu observer de ce principe en action.

Le principe de Pareto: des exemples concrets dans plusieurs secteurs donnés

Santé

40% des capitaux dans le secteur de la santé sont détenus par 1% constituant les grands groupes. [1]

Consommation des ressources

75% des métaux de ce monde, 70% de son énergie et 80% de son bois sont consommés par un nombre de pays ne formant que 20% des pays de toute la planète qui n’abritent d’ailleurs même pas 20% de la population.

Ressources naturelles

80% de la richesse mondiale provenant des minerais est produite par largement moins de 20% de la surface terrestre.

Population

80% de la population en Angleterre – 25,8 millions/32,3 millions – vient de 20% de ses villes.

Crimes

Un large pourcentage de crimes a tendance à être commis par des délinquants récidivistes ne représentant qu’une infirme portion de la population. En Suède, 26% des auteurs de crimes violents ont été condamnés au moins 3 fois. Cela fait que 1% de la population soit responsable de 63% des crimes les plus violents commis dans le pays [2].

Au Royaume-Uni, 36% des crimes en 2009 furent commis par des criminels ayant écopés des condamnations juste l’année d’avant. Plus de la moitié de ces criminels étaient inculpés d’au moins 25 condamnations. [3][4]

Divorces

Une petite portion d’individus mariés est responsable d’une large proportion de divorces. C’est aussi pourquoi, une large proportion de « seconds mariages » échouent en comparaison des « premiers… mariages » [5]

Livres

20% du contenu d’un livre est souvent à l’origine de 80% de la valeur contenue dans ce livre.

Fumer (tabagisme)

20% de la population mondiale seulement sont responsables de la consommation de 100% des cigarettes produites dans le monde – en faites-vous partie ? 😀

Vêtements

Vous portez rarement et à une même fréquence, tous les habits de votre garde linge. La plupart du temps vous portez souvent une poignée de mêmes habits – peut-être 20%, 10%, 30% de votre garde linge, peu importe.

Consommation

Dans toutes les industries, une infirme proportion de compagnies dominent la consommation mondiale. Par exemple, Coca-Cola, Pepsi, Microsoft Windows pour les systèmes d’exploitation d’ordinateurs, Android pour les appareils mobiles…

Business

80% des achats ont tendance à provenir de seulement 20% des clients – vos fidèles clients qui aiment votre travail et achètent régulièrement. En même temps, 80% des plaintes viennent souvent de 20% des clients.

Vie quotidienne

Sur 100% de possibilités qui existent de pouvoir manger, boire, danser ou autres… vous vous limitez très souvent en allant manger, danser, boire, lire dans un même coin – restaurant, boîte de nuit, bibliothèque ou autre, soit 20% de possibilités que vous exploitez souvent.

Relations

80% de la valeur que vous obtenez de vos relations provient seulement de 20% des personnes que vous connaissez: votre famille, vos amis proches ou encore votre amoureux/amoureuse.

Lorsqu’il s’agit d’atteindre vos objectifs

80% des résultats que vous obtiendrez  viendront pour la plupart du temps de 20% des efforts fournis en amont. Le tâches les plus vitales contribueront à la plus grande part de succès…

Vérité & Mensonges

Je pense que 80% de la population mondiale préfèrent qu’on leur raconte des mensonges toutes leurs vies – tant que cela leur donne un certain confort – et que seulement 20% n’ont pas peur d’affronter la vérité.

Et ainsi de suite, les exemples n’en finissent naturellement pas pour illustrer le principe de Pareto, j’en ai plein la tête… 😉

Appliquer le principe de Pareto à nos vies?

Le principe 80/20 du “obtenir plus de résultats en fournissant moins d’efforts” nous révèle donc qu’une très large proportion des effets est produite par une petite portion de causes.

  • 20% d’efforts/causes conduisent à 80% de résultats/effets. J’identifie les 20% comme étant les tâches à haute valeur ajoutée car conduisant aux résultats ayant le plus important impact ;
  • D’autre part, 80% des causes/efforts produisent seulement 20% d’effets/résultats. J’identifie ces 80% de causes comme étant les tâches à faible valeur ajoutée ;

Loi de Pareto

Il n’est pas obligatoire que ce soit un ratio littéral. Cela veut dire que pour qu’on soit en face du principe de Pareto,  on n’est pas obligé de toujours avoir 80/20, soit, 80% de résultats produits par 20% d’efforts. On peut bien avoir 15% de causes produisant 90% d’effets, 60% d’effets peuvent être produits par 10% des causes, ainsi de suite.

Lire aussi  Qu'est ce qu'un accélérateur corporate et quel est son rôle ?

Aussi, le pourcentage des causes additionné à celui des effets n’est pas censé être égal forcément à 100% – 80% font références aux effets tandis que 20% font référence aux causes, tout simplement. En fait, il est juste arrivé que les observations de Pareto soient de 80/20. C’est la seule raison qui explique que l’on se réfère à ces chiffres plutôt qu’à 60/15, 90/10, etc.

Le vrai message véhiculé par le principe de Pareto est que (1) la relation « causes à effets » n’a pas à être une relation d’équivalence ; c’est-à-dire que, 20% de causes ne sont pas censées engendrer 20% de résultats. (2), certaines causes ont plus de poids que d’autres. Ce sont les deux principaux points à retenir sur le principe
de Pareto.

Disons que, ce principe a deux principales implications sur nous.

Implication #1 : Comprendre que « Plus C’est Moins ». Le fameux « Less Is More » des anglophones. Premièrement, ce ne sont pas toutes les choses qui sont égales. Peu importe ce que vous faites, il y a toujours quelques tâches vitales/fondamentales qui comptent le plus.

Chacun de nous devrait se concentrer sur ces quelques tâches fondamentales que j’ai qualifiées plus tôt, de tâches haute valeur ajoutée au lieu d’éparpiller ses ressources qui sont d’ailleurs limitées – il faut le dire – sur plusieurs choses.

C’est le principe du « Less Is More » qui vous aidera à accomplir plus de résultats en fournissant beaucoup moins d’efforts. Vous serez ainsi effectif plutôt que d’être efficace. Appliquer ce principe revient ainsi à se poser les questions suivantes :

  • Comment pourrais-je éliminer les tâches qui n’apportent pratiquement pas de valeur à ce que je fais ?
  • Comment pourrais-je concentrer toute mon énergie sur les activités qui me rendent beaucoup plus heureu(se)x et qui me donnent un réel sentiment d’accomplissement ?

Implication #2 : Accomplir PLUS en faisant MOINS. De nos jours, notre société est plus basée sur le « Faire Plus Pour Gagner Plus ». C’est l’état d’esprit global. On nous dit qu’il faille toujours faire PLUS pour être PLUS. Que si nous ne faisons pas PLUS, nous sommes des losers, des paresseux et des bons à rien!

Alors nous nous arrangeons à prendre plusieurs et toujours PLUS de responsabilités. Nous nous arrangeons à avoir nos mains toujours pleines en plus d’une liste de tâches à faire aussi longue qu’on ne finirait même pas de la lire pendant deux (02) mois.

Toutefois, la réalité est que, PLUS nous faisons des choses, PLUS nous nous épuisons, PLUS nous nous harassons. Aussi longtemps que nous seront occupés à vouloir faire toujours PLUS, notre santé sera précaire, nos vies sociales en souffriront et tout l’argent supplémentaire que nous gagnerons ira dans le paiement des taxes et d’autres dépenses lourdes.

Ainsi, pour tout le temps que nous passons à être occupés à bloc, la vérité est que nous ne semblons pas obtenir PLUS en retour n’es-ce pas bizarre? Et si je vous proposais d’œuvrer plutôt à obtenir PLUS en faisant MOINS plutôt que d’essayer d’obtenir PLUS en faisant PLUS ?

Le principe de Pareto nous permet de tirer toujours PLUS de profit de nos vies en faisant le moins d’efforts possibles. Lorsque vous mettez en arrière plan – ou carrément de côté – les activités que vous avez identifiées et reconnues comme étant moins importantes, vous libérez forcément PLUS de temps pour vaquer à celles qui sont, les plus importantes.

Lorsque vous vous débarrassez des tâches qui vous noient dans un océan de fatigue, vous aurez Plus d’énergie et du temps pour les choses qui comptent vraiment. Il s’agit d’accomplir PLUS en faisant MOINS si non, beaucoup MOINS de façon à faire bon usage de notre temps qui nous est d’ailleurs limité sur terre.

La loi de Pareto consiste à se focaliser sur les choses qui créent une valeur effective dans nos vies, nous permettant ainsi d’accomplir de grandes choses et d’être heureux. Dans la section suivante, je mets à nu quelques fausses idées que les gens se font fréquemment sur ce principe.

6 fausses idées courantes {à bannir} que nombreux prennent pour vraies à propos du Principe De Pareto

Depuis le temps que j’ai pris connaissance de cette loi, j’ai remarqué un tas de confusion que les gens se font sur le sujet et que je souhaite clarifier ici.

(1) 80/20 revient à éliminer TOUTES les tâches qui ne sont pas importantesFaux ! Certaines tâches apportent beaucoup moins de valeurs mais nécessitent d’être accomplies. Par exemple, faire votre lit, rendre propre votre environnement, payer les taxes, etc. Ne pas faire ces choses peut créer des désastres dans votre vie. Par contre, le principe de Pareto demande à passer plus de temps sur les tâches à haute valeur ajoutée et moins de temps sur les tâches à faible valeur ajoutée – par exemple en déléguant, en procédant par le batching… – et d’éliminer les tâches qui n’apportent AUCUNE VALEUR, celles que vous pouvez faire ou pas sans que cela n’ait un quelconque impact dans votre vie ou dans votre activité professionnelle.

(2) On doit exactement avoir 80/20| Pas nécessairement! Comme j’ai dit dans la première partie, c’est juste arrivé que l’observation de Pareto ait donné ces résultats – 80/20 au lieu peut-être de 50/5 ou autre. Considérons que vous ayez dix (10) tâches dans votre liste de choses à faire. Cela ne veut pas dire qu’il doit y avoir exactement 2% i.e. 20% de tâches à haute valeur ajoutée et 8% i.e. 80% de tâches à faible valeur ajoutée. Vous pouvez bel et bien avoir 3 tâches produisant 80% de vos résultats, ou encore, 4 de ces tâches produisant 90% des résultats à la fin.

(3) La somme des causes et des effets doit être égale à 100%| Faux! 80% est devenue comme une référence pour désigner les tâches à faible valeur ajoutée et 20%, la référence pour désigner les tâches à haute valeur ajoutée. La réalité est que, dans d’autres situations, ça peut être 90/30, 70/5, etc. Le pourcentage des causes n’est pas forcé d’être égal à celui des effets.

(4) Le principe de Pareto c’est pour les paresseux| Pas du tout!  Le principe de Pareto vous permet d’être effectif. Vous réfléchissez aux zones où vous pouvez produire un impact plus puissant et vous y concentrez vos forces et énergie. Votre énergie, votre temps et autre, sont des ressources limitées, la loi de Pareto vous permet de les utiliser à bon escient c’est-à-dire, malgré qu’elles soient limitées, que vous soyez quand même capables d’en tirer un maximum de profit plutôt que de se disperser dans ce que vous faites.

(5) Le principe de Pareto ne s’applique que dans les affaires ou dans le monde professionnel| Bien que ce principe ait gagné plus de popularité dans le monde des affaires, il peut tout aussi être trouvé/appliqué dans presque tous les aspects de la vie. Il peut être trouvé/appliqué dans le sport, dans la science, dans les arts martiaux –dans un combat où sa survie est menacée, frapper auxpoints vitaux, etc. –, dans la programmation informatique – par exemple, les frameworks implémentent toutes les routines de bases permettant ainsi au programmeur/développeur de gagner plus de temps et d’être plus effectif en se concentrant sur les tâches les plus importantes telles que les fonctionnalités, la sécurité et les autres aspects les plus importants de son application/programme –, dans la médecine et dans bien d’autres domaines que vous pouvez imaginer.

Lire aussi  Intelligence Economique pour Startups et PME

La loi de Pareto peut être trouvée/appliquée dans nos relations, nos croyances, nos objectifs, nos habitudes – 20% de vos habitudes détermineront votre succès et même votre état de santé, la loi de Pareto, c’est vraiment lié à la vie !

(6) Le principe de Pareto est trop sectaire| Certaines personnes manifestent une résistance au principe de Pareto parce qu’ils ne veulent pas CHOISIR ! Ils ne sont pas à l’aise lorsqu’il faille dire NON à certaines choses, ils veulent absolument tout faire. Ce que ces personnes ignorent c’est qu’en refoulant le principe de Pareto, ils font toujours un CHOIX, celui de ne pas être effectifs. Parce que je le rappelle, le principe de Pareto consiste seulement à vous aider à tirer plus de profit de vos ressources – argent, force physique, temps… –limitées sur terre.

Ma résistance contre le principe 80/20 au tout début

J’ai souvent relégué cette loi au second plan parce que je trouvais qu’elle était en désaccord avec mes habitudes « perfectionnistes ». Ma croyance était que nous devrions nous donner à 100% sur tout ce que nous faisions, plutôt que de choisir des choses sur lesquelles se concentrer.

Je croyais aussi que le résultat final que nous obtenons était la parfaite somme de toutes les actions entreprises en amont – input. Je croyais fermement que si nous venions à se débarrasser de certains de ces inputs, nous impacteront fortement les résultats dans un sens plutôt négatif.

Toutefois, j’en viens à réaliser que ces croyances découlent d’une façon de réfléchir, toute linéaire et d’une vision réduite des choses. Je réalise que je voyais les choses sous un mauvais angle sans tenir compte de la contrainte des ressources limitées à notre disposition.

Dans un monde parfait, où j’aurais à ma disposition des ressources illimitées, le principe de Pareto n’aurait AUCUN SENS. Si je pouvais me multiplier en 1000 pour être à 1000 endroits différents en même temps et ne pas dormir sans causer du tort à mon corps, alors je pouvais envoyer balader cette loi pour me donner à 100% même sur les détails.

Au de-là de toutes ces illusions, je dois reconnaître que je reste un être humain avec des ressources limitées – même notre temps est limité sur terre – et qu’il faut de ce point de vue être conscient sur comment j’utilise mon temps et mon énergie. C’est à ce niveau qu’intervient le principe de Pareto.

Au fil des temps, j’ai appris grâce à ce principe que je ferais mieux de :

  • Me concentrer sur les objectifs et buts qui feront plus de différence plutôt que de me surcharger avec une soixantaine de petits objectifs pour des résultats pratiquement insignifiants ;
  • D’identifier – dans tous les business et dans toutes les choses qui me concernent – les quelques tâches à haute valeur ajoutée qui m’aideront à toujours croître ;
  • De me concentrer sur les relations positives que j’entretiens et qui m’aident à aller de l’avant plutôt que de perdre mon temps avec des gens qui ne veulent pas croire en ce que je fais et qui s’obstinent plutôt à vouloir m’emporter dans leurs vielles façons de penser pendant que d’importants changements opèrent dans le monde ;
  • De ne pas me fatiguer à vouloir satisfaire ou plaire à tout le monde mais de me concentrer à satisfaire les clients qui apprécient vraiment ce que je fais et qui m’apportent une réelle valeur. Me libérer de 0,1% de « gens toxiques » me fait gagner plus de temps et d’énergie pour m’occuper des 99,9% qui comptent réellement ;

Ma conclusion est que, pour les idéalistes et les perfectionnistes, le principe de Pareto reste un excellent choix parce qu’il nous permet de toujours accomplir PLUS malgré nos ressources limitées. En priorisant et en appliquant notre énergie au bon endroit, nous bénéficions PLUS de la vie.

Le rôle du jugement dans tout ça?!

Comme pour toute loi et principe, l’application par certaines personnes ne peut se faire sans susciter de la part des autres, un jugement ou une certaine perception, opinion.

Cela revient à reconnaître que nous pouvons faire des erreurs. Nous pouvons choisir certaines tâches comme étant des tâches à haute valeur ajoutée alors qu’elles ne le sont pas. Nous pouvons aussi éliminer certaines tâches à faible valeur et se retrouver dans des situations difficiles après.

La meilleure chose à faire pour éviter ce genre de situations est d’améliorer notre sens de jugement. On peut y parvenir en aiguisant son goût de l’apprentissage. En faisant des erreurs. En mesurant nos résultats et en faisant le lien entre les inputs et les outputs. En s’inspirant de ce que d’autres personnes font pour réussir et de s’ouvrir pour apprendre d’elles.

Souvenez-vous que lorsque vous refusez de faire un choix sur ce qu’il y a lieu de faire, vous faites en réalité un choix contre certaines choses qui peuvent vous apporter gros si vous y travaillez un peu.

Au lieu d’avoir peur de choisir parce que vous craignez mettre à l’écart quelque chose qui peut-être finalement était
importante, essayer plutôt de perfectionner votre sens de jugement pour vous aider à prendre les meilleures décisions.

À partir du moment où nous sommes conscients qu’il y aura toujours un certain degré d’erreur dans nos jugements, il devient important d’aiguiser son sens de jugement pour bénéficier d’une meilleure application du principe de Pareto. Nous ne serons peut-être jamais corrects à 100% mais plus nous apprenons, plus nous avons de la matière pour nous permettre de faire des choix beaucoup plus minutieux. Tant que nous observons plus de résultats positifs, cela veut dire que nous sommes sur la bonne voie. C’est avec la pratique que l’on s’améliore.

Dans la section suivante qui est la dernière, je montre une méthode permettant d’appliquer ce principe à votre vie.

3 étapes simples pour appliquer le Principe (80/20) De Pareto à votre vie dès maintenant

Comme indiqué dans le livre « Living The 80/20 Way », il existe trois (03) étapes simples pour appliquer la loi de Pareto à tous les aspects de nos vies.

Étape #1 : Identifier vos objectifs « 80/20 ». Il faut déjà commencer par identifier vos tâches à plus haute valeur ajoutée. Celles qui vous conduiront à 80% de vos résultats, sachant que 100% représente le bonheur globale à avoir accompli tous vos objectifs.

Lire aussi  6 raisons d'abandonner Excel pour vos plannings !

Quels sont les objectifs à haute valeur ajoutée qui vous tiennent le plus à cœur ? Ce sont les objectifs sur lesquels vous devriez plus vous concentrer. Gardez-en 2-3 et ils doivent être en accord avec votre/vos raison(s) de vivre, votre but dans la vie, votre chemin.

Le but est de ne pas vous surcharger avec une multitude d’objectifs car chacun d’eux aura besoin de temps et d’énergie pour être atteint. Bien que vous pouvez toujours avoir une longue liste d’objectifs, identifiez ceux qui vous aideront à être le plus proche possible de la logique du principe de Pareto et s’y concentrer sérieusement.

Étape #2 : Identifier votre chemin « 80/20 ». Chaque but peut normalement être atteint suivant quatre (04) chemins possibles :

  • Moins d’Efforts – Moins de Résultats
  • Beaucoup d’Efforts – Moins de Résultats
  • Beaucoup d’Efforts – Plus de Résultats
  • Moins d’Efforts – Plus de Résultats

Maintenant, si vous aviez à choisir un instant, lequel des chemins préféreriez-vous ? Si vous avez choisi le dernier chemin – Moins d’efforts – Plus de résultats – bravo à vous ! C’est justement celui-là, le bon chemin qui incarne parfaitement la logique du « Less Is More », vous vous souvenez ? Nous avons utilisé cette expression avant d’en être ici.

Pour illustrer un peu, considérons que vous soyez un étudiant et que vous souhaitez vous en tirez comme un boss. Voici ce que seraient les quatre (04) chemins pour vous :

  • Moins d’Efforts – Moins de Résultats| Vous étudiez à la dernière minute ;
  • Beaucoup d’Efforts – Moins de Résultats| Vous prenez part à tous les cours mais êtes tout le temps distraits. Vous partez en classe sans aucune préparation. Vous Mettez au point un emploi du temps chargé mais vous étudiez sans attention ni concentration ;
  • Beaucoup d’Efforts – Plus de Résultats| Vous participez à tous les cours, vous faites vos devoirs, vous mémorisez toutes les questions et leurs réponses ;
  • Moins d’Efforts – Plus de Résultats| Vous prenez uniquement part aux cours clés. Vous comprenez le principe de chaque sujet. Vous identifiez les questions susceptibles d’êtres introduites à l’examen en examinant
    les tendances des examens passés, vous discutez régulièrement avec les professeurs. Vous vous donnez au sérieux pour apprendre les différentes techniques vous permettant de retenir un maximum de choses ;

À mon humble avis, le dernier chemin vous garantit un meilleur Retour Sur Investissement ! De façon analogue, il y a toujours quatre (04) chemins possibles pour atteindre n’importe quel objectif, l’un d’eux étant celui incarnant parfaitement, le principe de Pareto.

Fiez-vous à vos objectifs « 80/20 » et demandez-vous :

  • Quels sont les différents chemins que je puisse prendre pour atteindre ce but ?
  • Parmi ces chemins lequel est mon chemin « 80/20 » ?

Étape #3 : Identifier ses actions « 80/20 ». Vos actions « 80/20 » sont les piliers de votre succès. Au lieu de foncer sans réfléchir tel un taureau, prenez un instant et identifier les meilleures actions à accomplir pour que le voyage sur votre chemin « 80/20 » soit un succès.

Encore une fois, inspirez-vous de ceux qui ont réussis. Sur un schéma vu globalement, quelles sont les petites actions susceptibles de faire la différence ? Séparez les actions à réellement faire de celles qui paraissent juste « belles » ou
« romantiques » à faire. Les actions qui vous garantissent le succès. Ce sont vos actions « 80/20 ».

De manière générale, lorsque je démarre dans un domaine, j’essaie tout d’abord de me former dessus. Cela fait que souvent, au bout d’un moment, je découvre que chaque personne à succès dans ce domaine a sa propre formule qui marche pour lui et d’autres aussi ont les leurs pouvant différer totalement ou légèrement.

Pour trouver mes actions « 80/20 », je note ce qui marche pour un certain nombre d’entre eux et j’essaie de faire pareil. Dès mes premiers résultats, je m’empresse d’analyser et de déterminer avec précision les méthodes qui ont produit les meilleures résultats pour moi.

Ces méthodes seront pour moi, mes actions « 80/20 ». La clé ici, c’est de ne pas se fatiguer, d’essayer différentes choses, d’ouvrir son esprit, d’apprendre des autres et d’en sortir avec sa propre formule du succès. 🙂

Examiner différents angles de la vie selon le principe de Pareto

Les trois étapes présentées ci-dessus s’appliquent à tous les aspects de la vie. Voici quelques exemples.

  • La richesse| Quelles sont les 20% des activités qui produisent la plus grande part de votre richesse présentement ? Comment pouvez-vous y concentrer vos forces pour accroître vos résultats ? Si vous êtes un salarié, quelles sont les variables clés en rapport direct avec votre salaire ? Comment pouvez-vous vous concentrer sur ces variables pour obtenir Plus ?
  • Les habitudes| Quelle est votre routine préférée à ce jour ? Y a-t-il des tâches à faible valeur ajoutée à écarter
    par rapport à cette routine ? Quelles sont les meilleures habitudes – 20% –vous permettant d’apporter 80% de
    valeur à votre vie ? – Méditer ? Se réveillez tôt ? Lire ? Écrire ?
  • Les pensées| Observez les pensées qui vous parcourent l’esprit. Lesquelles vous donnent un sentiment de bien-être ? Quelles sont les pensées qui créent un sentiment négatif en vous ? Quelles sont les 20% de pensées
    positives sur lesquelles vous pouvez vous concentrer pour que votre journée soit meilleure ? Quelles sont les 80% de pensées négatives à supprimer ?
  • Les relations| Quelles sont vos relations actuelles – famille, amis, collègues, connaissances… ? Listez-les sur un support. Quelles sont celles qui représentent les 20% vous apportant 80% de bonheur ? Comment pouvez-vous vous concentrer sur ces 20% pour en tirer toujours plus ?
  • La santé| Quel est votre régime alimentaire actuel ? Quelles sont les toutes petites choses que vous pouvez faire pour améliorer votre santé ? Faire plus de sport ? Prendre un litre d’eau tous les matins ? Consommer plus de fruits et de légumes ? Arrêtez de prendre des choses glacées ? Stopper la consommation de bières et d’alcool ? Arrêter de fumer ?
  • Profession| Exercez-vous actuellement une profession que vous aimez ? Si non, quel est votre chemin « 80/20 » pour réussir la transition vers l’activité professionnelle de vos rêves ? Si vous aimez votre emploi actuel, quelles sont les choses représentant les 20% de tâches qui vous mettent en valeur et comment pouvez-vous les pratiquer plus souvent pour accroître votre passion pour votre travail ?
  • Productivité| Quelles sont vos tâches journalières ? Lesquelles 20% créent plus de valeur et de bonheur
    dans votre vie ? Comment pouvez-vous y passez plus de temps ? Comment pouvez-vous vous débarrasser, déléguer ou réduire votre temps sur les 80% restants qui ne vous apportent presque rien ?

Mettez-vous déjà ce principe en pratique ? D’ici là, je vous souhaite bon courage !

Comment obtenir plus en fournissant moins d’efforts ? La Loi de Pareto
5 (100%) 1 vote

A propos de l'auteur

Bervillon G. Bervillon G.

Bervillon G. Miakassissa

- Entrepreneur, Expert Tech, Passionné d'Inbound Marketing

Au niveau classique, MIAKASSISSA est Ingénieur en Télécommunications et Réseaux. Ayant un intérêt particulier pour l'entrepreneuriat, dès l'obtention de son diplôme, Il se lance dans l'entrepreneuriat en s'intéressant particulièrement à toutes les disciplines connexes telles… En savoir plus sur Bervillon G.

Dire "Bonjour" ou remercier Bervillon G.

Suggestions